Le franc fort stimule la qualité des exportations

SuisseDepuis la suppression du cours plancher avec l'euro en 2015, la force du franc a cependant freiné les investissements et l'innovation,

L'appréciation du franc suisse a déplacé la demande, un phénomène visible dans l'horlogerie.

L'appréciation du franc suisse a déplacé la demande, un phénomène visible dans l'horlogerie. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Si le franc fort freine les investissements et l'innovation, il peut représenter un avantage. Selon une étude commandée par le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO), l'appréciation du franc stimule la qualité des exportations à long terme.

L'étude réalisée par la Haute Ecole zurichoise des sciences appliquées et publiée mardi montre que pour les années 1996-2015, il ressort que l'appréciation du franc a renforcé la résistance des exportations. La valorisation du franc a déplacé la demande.

Une hausse de 10% du franc entraîne une amélioration de la qualité moyenne de 1 à 2% des exportations. L'effet d'appréciation sur la qualité est particulièrement marqué dans les domaines produisant des biens différenciés et nécessitant en conséquence des recherches et une publicité élevées.

Sont concernées l'industrie des machines et l'horlogerie. En revanche pour le domaine pharmaceutique, grand consommateur lui aussi de recherche et de publicité, la croissance de la demande semble avoir eu plus d'effet que les facteurs monétaires.

En revanche, une appréciation du franc n'affecte pas significativement la qualité dans les branches produisant des biens peu différenciables et soumises à une concurrence plus intense sur les prix. Cela concerne notamment le secteur des matières premières.

Désindustrialisation

Depuis la suppression du cours plancher avec l'euro en 2015, la force du franc a cependant freiné les investissements et l'innovation, selon une autre étude commandée par le SECO et réalisée par l'institut bâlois B,S,S. Volkswirtschaftliche Beratung et le Centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l'EPFZ. Les dépenses en recherches et développement (R&D) en Suisse ont été réduites.

A moyen terme, la compétitivité des entreprises devrait en souffrir. «Cet effet négatif sur les dépenses en R&D se manifeste surtout dans les grandes sociétés exposées au niveau international. Or, comme ce segment revêt une importance économique particulière, de longues périodes d'appréciation pourraient compromettre l'attrait de la place économique suisse», notent les auteurs de l'étude.

En outre, les industries de transformation étant plus exposées que les autres, ces périodes d'appréciation devraient aussi accélérer la désindustrialisation. (ats/nxp)

Créé: 24.10.2017, 10h23

Articles en relation

Le franc va alléger les amendes pour le CO2

Automobile Les pénalités infligées aux importateurs pour des véhicules trop polluants vont baisser en raison de l'évolution du franc face à l'euro. Mais le répit sera de courte durée. Plus...

La BNS veut maintenir sa politique monétaire

Suisse Afin de continuer à lutter contre la «surévaluation du franc», la Banque nationale suisse n'entend rien changer à sa politique monétaire actuelle. Plus...

Pas de dépréciation du franc en vue

Conjoncture Plus de la moitié des analystes financiers sondés dans une enquête s'attendent à un statu quo de la valeur de la monnaie suisse. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...