Passer au contenu principal

Taux de changeFranc fort: Unia lance une pétition et en appelle à la BNS

Le syndicat craint la désindustrialisation du pays et la perte de dizaines de milliers d'emplois à cause de la force du franc.

ARCHIVES, Keystone

Unia lance une pétition pour que la Banque nationale suisse (BNS) rétablisse un taux de change «équilibré» entre le franc et l'euro.

La surévaluation du franc, dont la BNS porte une lourde part de responsabilité, a plongé l'industrie suisse dans la crise, écrit Unia dans un communiqué ce 29 juin. La direction de la BNS doit désormais «prendre les mesures nécessaires pour rétablir un taux de change équilibré entre le franc suisse et l'euro».

Les salariés de l'industrie lancent cet appel à la BNS, «qui a toutes les cartes en main pour sortir de cette crise», sous la forme d'une pétition. La collecte de signatures se poursuit jusqu'à la mi-septembre, précise le communiqué.

Le syndicat craint la désindustrialisation du pays et la perte de dizaines de milliers d'emplois à cause de la force du franc.

Unia a déjà à plusieurs reprises critiqué l'abandon du taux plancher entre le franc et l'euro décidé en janvier dernier par la BNS. Lors d'une action sur la Place fédérale à Berne début juin, des délégués avaient remis un réveil géant au vice-président de la BNS Jean-Pierre Danthine, montrant qu'il est moins cinq et qu'il est urgent d'agir.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.