Le franc menacé par les populistes européens

SuisseAvec la possible élection de Marine Le Pen en France ou le carton de l'extrême-droite aux Pays-Bas, le franc suisse pourrait servir de valeur-refuge pour les investisseurs.

L'arrivée au pouvoir potentielle de Geert Wilders et Marine Le Pen pourrait avoir des conséquences néfastes pour le franc suisse.

L'arrivée au pouvoir potentielle de Geert Wilders et Marine Le Pen pourrait avoir des conséquences néfastes pour le franc suisse. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'année 2017 avec ses nombreuses élections cruciales en Europe risque d'avoir des répercussions négatives pour l'économie suisse. En effet, la montée des populismes pourrait contribuer à renforcer la position de valeur-refuge du franc suisse. C'est ce qui ressort du Baromètre du risque européen lancé par le Credit Suisse (CS), publié jeudi.

Selon les stratégistes du CS, les élections présidentielles françaises, qui auront lieu le 23 avril (premier tour) et le 7 mai (second tour), représentent le principal risque pour l'Europe cette année. Les intentions de vote en faveur de Marine Le Pen génèrent un «niveau élevé de volatilité sur les marchés, car l'arrivée d'une représentante populiste à la présidence française aurait de lourdes conséquences pour l'Europe», note le rapport.

Signal des Pays-Bas?

La situation aux Pays-Bas, où des élections législatives auront lieu ce 15 mars, inquiète également les analystes. Depuis le début de l'année, le candidat d'extrême-droite Geert Wilders, leader du Parti pour la liberté (PVV), arrive en tête des sondages. Si le Credit Suisse ne croit pas à l'entrée de son parti au gouvernement, la nouvelle coalition au pouvoir risque néanmoins d'être moins stable. «Les marchés seraient alors susceptibles de considérer ces élections comme un signal pour celles qui suivront en France», estime le CS.

Ses analystes pointent encore les risques liés au Brexit en Grande-Bretagne, les 6 milliards d'euros de dettes que la Grèce devra débourser d'ici à juillet. Ils évoquent aussi un risque d'élections anticipées en Espagne et en Italie, qui provoqueraient des changements supplémentaires pour l'Europe.

Le franc, cette valeur-refuge

Du coup, vu la situation, les investisseurs pourraient être davantage tentés d'utiliser le franc suisse comme valeur-refuge. Ceci alors que notre monnaie, qui s'échange à 1,07 face à l'euro, est toujours clairement surévaluée. «Nous nous attendons au pire à la parité», a ainsi souligné l'économiste du CS, Claude Maurer, dans les colonnes du Blick vendredi.

Ce qui rend la situation très dangereuse pour notre pays. «L'économie suisse est très résistante. Mais tout le secteur de l'exportation va souffrir et nombreux sont ceux qui risquent de perdre leur emploi», souligne Claude Maurer. Qui ajoute: «le risque de taux d'intérêt négatifs serait encore plus élevé, même pour les petits épargnants.»

Créé: 10.03.2017, 11h32

Articles en relation

La crainte d'un franc plus fort contre l'euro s'accroît

Suisse Aucun assouplissement de la politique monétaire de la Banque nationale suisse (BNS) n'est toutefois attendu en raison des taux déjà négatifs. Plus...

L’option Marine Le Pen hante l’économie suisse

France Le Front national défend un retour au franc français. Les milieux d’affaires redoutent un choc sur les devises. Plus...

«Le tourisme suisse a atteint le creux de la vague»

Franc fort L'hôtellerie suisse a enregistré 0,3% de nuitées en moins sur un an en 2016. Entretien avec Jürg Schmid, directeur de Suisse Tourisme. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.