Galenica renonce à son site de Saint-Sulpice

EconomieLe groupe pharma a confirmé mardi que son siège administratif basé dans l’Ouest lausannois est condamné à moyen terme.

Le siège administratif de Sun Store à Saint-Sulpice sera fermé et les activités seront transférées à Berne.

Le siège administratif de Sun Store à Saint-Sulpice sera fermé et les activités seront transférées à Berne. Image: KEYSTONE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Le siège administratif de Sun Store à Saint-Sulpice sera fermé à moyen terme et les activités transférées à Berne par étapes d’ici à la mi-2017». Mardi en fin de journée, Mathias Forny, porte-parole de Galenica, – le propriétaire de Sun Store –, confirmait une rumeur diffusée sur le site du Matin dès la mi-journée.

Pour justifier cette décision, le chargé de communication évoque «une meilleure réponse aux besoins actuels, mais aussi une volonté de mieux répondre aux défis futurs du marché (ndlr: baisses de prix, renforcement de la concurrence, taux de change, etc.)». En réalité, au dire du quotidien romand, le site vaudois ne devrait sa survie qu’à une clause de sauvegarde signée lors de la vente pour une durée de cinq ans.

Concernant la centaine d’employés concernés par cette mesure, Galenica répond que «toutes les conditions» seront réunies pour éviter au maximum de recourir à des licenciements. Selon Mathias Forny, «des entretiens individuels seront menés d’ici à la fin juin 2016 pour mieux comprendre les situations et les possibilités individuelles et de chercher des solutions avec chaque collaborateur». Un vœu pieux qui laisse toutefois de marbre les syndicats.

Notamment Yves Defferrard, secrétaire syndical chez Unia Vaud. «Cette manière d’agir (annonce faite très tôt par l’entreprise, ndlr) est de plus en plus récurrente au sein des multinationales, explique-t-il avec un certain agacement. Elle permet à l’employeur d’échapper à une consultation légale (pour un licenciement collectif) et donc à la recherche de solutions pour le site vaudois ou à l’élaboration d’un plan social». Le syndicaliste rappelle pourtant que «cette situation forcera les employés de Sun Store de passer par un congé de modification, soit l’équivalent d’un licenciement».

Pour mémoire, Sun Store avait été fondée par Marcel Séverin et Laurent Bugnet en 1972. Après sa conquête de la Suisse romande, le groupe de pharmacies s’était attaqué au marché alémanique dès 2004. En 2009, il liait son destin à Galenica, un acteur majeur de la pharma avec 3,8 milliards de chiffre d’affaires en 2015.

Créé: 10.05.2016, 17h31

Articles en relation

Galenica se scinde en deux sociétés cotées

Produits pharmaceutiques Dans un an, le groupe bernois se muera en deux firmes, dont l’une emploie 200 collaborateurs à Genève. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.