Passer au contenu principal

Galenica et Roche concluent un accord de licence

Les laboratoires bernois Galenica et bâlois Roche concluent un accord de licence pour la commercialisation du médicament Mircera de Roche aux Etats-Unis et à Porto-Rico.

DR / PHOTO D'ILLUSTRATION

Les laboratoires Galenica et Roche ont conclu un accord de licence aux Etats Unis et à Porto-Rico pour la commercialisation d'un médicament. Le traitement est utilisé contre l'anémie associée à l'insuffisance rénale chronique (IRC). Galenica renforce aussi ses activités avec Fresenius Medical Care.

Mircera est commercialisé par Roche dans l'Union européenne et le reste du monde, et par sa filiale Chugai au Japon. Galenica possède quant à lui les droits exclusifs de commercialisation du traitement aux Etats-Unis et à Porto Rico. Roche produira et fournira Mircera à Galenica, selon un communiqué publié jeudi.

Conditions financières non divulguées

Roche recevra des paiements anticipés et intermédiaires, des remboursements liés à l'approvisionnement et des revenus de licence échelonnés pour les ventes de Mircera dans ces deux pays. Les conditions financières de l'accord n'ont pas été divulguées.

«Nous sommes très heureux que Mircera soit mis à la disposition des patients atteints d'anémie aux Etats-Unis, ce qui fournira une importante option supplémentaire dans le traitement des patients atteints d'insuffisance rénale chronique», a déclaré Daniel O'Day, directeur opérationnel de la division pharmaceutique de Roche, cité dans le communiqué.

Le groupe bernois a par ailleurs confirmé son objectif pour cette année d'atteindre un bénéfice au niveau de l'année précédente.

Galenica et Fresenius Medical Care poursuivent également le développement de leur société commune Vifor Fresenius Medical Care Renal Pharma, spécialisée dans le domaine de la néphrologie, en élargissant le portefeuille de produits.

L'entreprise va reprendre des médicaments du domaine de la néphrologie qui sont commercialisés par Fresenius Medical Care, notamment les adsorbants de phosphate Osvaren et Phosphosorb. Le transfert des droits de commercialisation devrait être terminé d'ici la fin 2015. Les détails financiers n'ont pas été divulgués.

Ces traitements s'ajoutent aux autres indications en néphrologie Ferinject et Venofer (médicaments à base de fer) et de l'adsorbant de phosphate Velphoro.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.