Passer au contenu principal

Comment Genève Aéroport fait face à sa folle croissance

La plate-forme aéroportuaire romande a annoncé lundi des résultats records pour 2014. Victime de son succès, elle tente tant bien que mal de répondre à la demande.

«La demande en transport à l'aéroport de Genève sera de 25 millions de passagers en 2030», remarque Robert Deillon, directeur général de Genève Aéroport.
«La demande en transport à l'aéroport de Genève sera de 25 millions de passagers en 2030», remarque Robert Deillon, directeur général de Genève Aéroport.
Laurent Guiraud
Données: R.Etienne Source: Genève Aéroport
Données: R.Etienne Source: Genève Aéroport
G.Laplace
1 / 2

Genève Aéroport prospère. L'entreprise a annoncé ce matin un nouveau bénéfice en forte hausse. La plate-forme a accueilli l'an dernier plus de 15 millions de passagers, un record qui chaque année est battu. Face à cet afflux, Cointrin, si proche du centre-ville, ne peut s'étendre. Pour faire face, il va falloir faire autrement. Est-ce possible? Comment? Que faire dans ce contexte face aux débrayages qui ont été si nombreux sur son site l'an dernier? Quid des menaces terroristes qui pèsent aussi sur ce site? Comment enfin se soucier de l'écologie dans un tel climat? Ces questions sont absolument essentielles, alors que les retombées de l'aéroport pour l'économie de la région se chiffrent en milliards de francs. Entretien avec Robert Deillon, directeur général de Genève Aéroport.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.