Passer au contenu principal

Suisse/ChineGlencore fournira plus de cobalt pour le Chinois GEM

Le Zougois Glencore et le chinois GEM ont conclu un nouveau contrat d'approvisionnement en cobalt sur cinq ans.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Keystone

Soixante-et-une mille deux cents tonnes de cobalt. C'est ce que le mastodonte de l'extraction et du négoce de matières première zougois Glencore s'est engagé à livrer au Chinois GEM pour qu'il puisse fabriquer des batteries d'ici 2024.

Le communiqué publié lundi ne comprend aucune indication financière autour de cette transaction. «GEM apprécie sincèrement l'approche sur le long terme de Glencore et ses efforts pour établir une chaîne d'approvisionnement en cobalt stable et durable», indique le président du groupe de Shenzhen, cité dans la publication.

«Ce partenariat sur le long terme offre à Glencore un débouché stable pour une part significative de sa future production envisagée de cobalt», poursuit de son côté Nico Paraskeva, responsable de la promotion du cobalt et du cuivre auprès du géant de Baar.

Le groupe avait souffert au premier trimestre d'un effondrement des prix du cobalt, de près de 60 à moins de 30 dollars (autant de francs suisses). La direction avait alors décidé de réexaminer la viabilité économique et technique d'un nouveau projet, destiné à offrir pour une vingtaine d'année une seconde vie à la mine de Mutanda, en République démocratique du Congo (RDC).

Fin août cependant, Glencore avait accordé un financement de cinq millions de dollars au Canadien First Cobalt, avec pour objectif d'y faire raffiner sa production destinée au marché nord-américain.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.