Glencore quadruple son bénéfice net l'an dernier

Matières premièresPour mémoire, la multinationale zougoise avait lancé une cure drastique de désendettement et d'économies de coûts.

La performance de la multinationale zougoise de matières premières a été portée par le rebond des cours de métaux.

La performance de la multinationale zougoise de matières premières a été portée par le rebond des cours de métaux. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Glencore a quadruplé son bénéfice net l'an dernier pour le porter à 5,8 milliards de dollars (5,3 milliards de francs). Le géant zougois des matières premières a tiré profit du rebond des cours des métaux.

Le groupe a ramené sa dette à 10,7 milliards de dollars à la fin de l'exercice écoulé, contre 15,5 milliards un an plus tôt, a-t-il indiqué mercredi dans son rapport. Pour mémoire, il avait lancé en 2015 une cure drastique de désendettement et d'économies de coûts.

«Après une fin d'année 2016 encourageante, qui avait vu les matières premières se reprendre par rapport à leur point bas du cycle, la dynamique positive s'est poursuivie durant 2017», a commenté le directeur général Ivan Glasenberg, cité dans le communiqué.

«Nous avons réalisé la meilleure performance de notre histoire, soutenue par notre activité de négoce et nos actifs industriels», a-t-il souligné. Le résultat d'exploitation (EBIT) ajusté a plus que doublé pour se fixer à 8,6 milliards de dollars. Quant au chiffre d'affaires, il a grimpé à 205,5 milliards, contre 152,9 milliards en 2016.

Rebond des cours des métaux

Sur le London Metal Exchange (LME), le marché de référence pour les métaux, le cuivre a regagné 31% en 2017. Le nickel s'est redressé de 20%, alors que le cours du zinc est remonté de 30%. Ce rebond des cours des métaux, après une forte chute deux ans plus tôt, a soutenu sa division dédiée aux activités de négoce.

Cette unité a affiché une hausse de 3% de son résultat opérationnel, à 3 milliards de dollars. L'accélération sur les métaux et l'énergie a toutefois été en partie freinée par le négoce des matières premières agricoles.

Sous la pression des marchés, Glencore avait lancé à l'automne 2015 un vaste plan pour reprendre le contrôle de son bilan. Sa dette avoisinait alors 30 milliards de dollars.

Gros dividende

Glencore n'oublie pas de choyer ses actionnaires. Le conseil d'administration propose de verser un dividende de 0,20 dollar par action, pour une somme totale de 2,9 milliards de dollars. L'année précédente, un montant de 1 milliard avait été distribué aux actionnaires.

Début février, le groupe avait fait un premier point sur 2017. La production de cuivre s'est effritée de 8% à 1,31 million de tonnes. La production de nickel et de charbon a également reculé, alors que celle de zinc et de ferrochrome est restée stable. Les activités d'extraction de charbon se sont contractées de 3% à 121 millions de tonnes.

Le groupe se veut confiant pour l'avenir eu égard à la croissance économique mondiale et à l'évolution favorable du prix des matières premières. Il entend également tirer profit de l'essor des véhicules électriques.

Le mastodonte des matières premières, dont le siège est situé à Baar (ZG), emploie 146'000 personnes dans le monde. Il opère sur environ 150 sites miniers et métallurgiques, des champs pétrolifères et des exploitations agricoles. (ats/nxp)

Créé: 21.02.2018, 08h54

Articles en relation

La justice se penche sur les mines de Glencore

Paradise Papers L'ONG Public Eye accuse Glencore de malversations concernant l'acquisition de mines en République démocratique du Congo. Elle a déposé une dénonciation pénale. Plus...

Glencore fait le ménage dans sa filiale Katanga

Congo Une enquête interne effectuée en juillet dernier a mis au jour des erreurs de comptabilisation. Cette filiale avait été épinglée dans les «Paradise Papers». Plus...

Le patron de Glencore a renoncé à ses bonus

Rémunération Ivan Glasenberg a touché 1,51 million de francs l'an dernier. Il aurait pu gagner près de quatre fois plus. Plus...

Glencore repasse dans les chiffres noirs en 2016

Matières premières Le groupe a pu continuer à réduire sa dette nette, la faisant passer de 25,9 milliards à 15,5 milliards de dollars. Plus...

Glencore a réduit sa production en 2016

Suisse Le géant zougois a diminué son activité d'extraction propre de cuivre de 5% sur un an. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.