Goldman Sachs intervient sur 400 milliards de dollars de transactions

Fusions et acquisitions La sulfureuse banque américaine a engrangé plus d'un milliard de dollars de commissions sur les fusions et acquisitions effectuées depuis le début de l'année.

Lloyd Blankfein, CEO de Goldman Sachs

Lloyd Blankfein, CEO de Goldman Sachs Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Morose, le marché des fusions et acquisitions? Pas pour Goldman Sachs. Les entreprises affluent pour solliciter les services de la banque d’investissement américaine.

Montrée du doigt pour son implication dans la crise financière, Goldman Sachs maintient sa position de leader mondial dans les fusions-acquisitions : depuis le début de l’année, l’institution compte à son actif 287 opérations pour des transactions à hauteur de 394 milliards de dollars, selon la plateforme financière Dealogic mentionnée par les Échos. Des Américains occupent le reste du podium: JP Morgan pointe non loin derrière avec 348,2 milliards de dollars, suivi de Morgan Stanley (334,2 milliards). Credit Suisse arrive en 6ème position avec un volume de transactions de 263,8 milliards de dollars.

Classement mondial des fusions et acquisitions: top 10 des banques

Rang 2012 Rang 2011 Banque Volume des transactions
Sources: Les Echos/Dealogic

En plus du géant du pétrole canadien Nexen et du fournisseur d’équipements électriques Cooper Industries, Goldman Sachs s’est notamment positionné sur le plus grand projet de fusion en cours : le rachat du minier Xstrata par le numéro un des matières premières Glencore, tous deux à Zoug, actuellement estimé à 45,5 milliards.

Toutes ces opérations lui ont permis d’empocher 1,12 milliard de dollars de commissions sur les neuf derniers mois. De son côté, JP Morgan a amassé 825 millions.

Classement mondial des fusions et acquisitions: top 10 des transactions

Rang 2012 Cible Acquéreur Montant de la transaction (en milliards de dollars)
Sources: Les Echos/Dealogic

En Europe, Goldman Sachs arrive troisième en termes de volumes de transactions avec 175 milliards de dollars. Elle est devancée par Deutsche Bank qui comptabilise 186 milliards de dollars pour ses opérations et Morgan Stanley (181 milliards). D’après Les Échos, la prochaine fusion des géants européens de l’aéronautique EADS et BAE Systems pourrait prochainement placer Goldman Sachs en tête du classement en Europe. La banque intervient dans l’opération pour le compte du britannique BAE Systems.

Créé: 26.09.2012, 12h34

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.