La Grèce poursuit sa chasse à la fraude fiscale en Suisse

«Liste Lagarde» La Grèce demande à la France de lui fournir la «liste Lagarde», le document qui dénonce des détenteurs grecs de comptes en Suisse soupçonnés de fraude fiscale. La confusion règne autour de ces données.

Le ministre des finances grec Yannis Stournaras a indiqué avoir «redemandé» à la France de lui communiquer la «liste Lagarde».

Le ministre des finances grec Yannis Stournaras a indiqué avoir «redemandé» à la France de lui communiquer la «liste Lagarde». Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le ministre des finances grec Yannis Stournaras a indiqué avoir «redemandé» à la France de lui communiquer la «liste Lagarde», le document qui contient des données détaillées sur quelque 2000 détenteurs grecs de comptes bancaires en Suisse. Ces personnalités sont aujourd’hui soupçonnées de corruption et de fraude fiscale. Yannis Stournaras est actuellement «dans l’attente» d’une réponse de la part du gouvernement français.

Retour en 2010. L’actuelle cheffe du FMI Christine Lagarde, à l’époque ministre française des finances, transmet à la Grèce ce document explosif, contenu dans une clé USB. Sa liste provient des données dérobées à la banque HSBC à Genève par Hervé Falciani en 2008.

Fraude fiscale impunie

D’après le président du parti socialiste Pasok Evangélos Venizélos, l’ex-ministre des finances grec Yorgos Papakonstantinou «a reçu cette clé fin 2010 et l’a transmise à la police financière en juin 2011».

L'existence de cette liste a été révélée par la presse début octobre, dans un pays où la fraude fiscale reste largement impunie. Après plusieurs jours de confusion, la brigade financière a remis un CD comportant des données détaillées sur quelque 2 000 détenteurs grecs de comptes en Suisse à un procureur spécial.

Confusion

Tour à tour égarées, retrouvées et manipulées, ces données sèment la confusion: difficile de déterminer qui a mis la main sur le document original et qui en a pris connaissance de manière «informelle».

Le gouvernement avait d’abord exclu d’utiliser des documents obtenus illégalement. Mais il a changé d'avis sous la pression de la rue, face à une austérité accusée d’épargner les riches et les puissants.

Créé: 25.10.2012, 12h02

Articles en relation

Deux Grecs de la «liste Lagarde» retrouvés morts

Comptes en Suisse Quelque 2000 Grecs qui détiennent des comptes bancaires en Suisse sont soupçonnés de fraude fiscale et de corruption. Mais l'affaire commence à prendre un tour dramatique. Plus...

Le chef de la brigade fiscale grecque cautionne Christine Lagarde

Crise de la dette La patronne du FMI avait estimé dans une interview que «les Grecs devraient commencer par s'entraider collectivement», et ce, en «payant tous leurs impôts». Ces propos ont fait scandale. Plus...

Christine Lagarde s'attire les foudres des Grecs

Crise de la dette Les Grecs se disent «humiliés» par les propos de la directrice du FMI sur le paiement des impôts. Paris critique aussi et juge sa vision «un peu caricaturale et schématique». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.