Le groupe BonGénie et Grieder s’étend en Suisse

CommerceMalgré un chiffre d’affaires en recul en 2015, de nouvelles enseignes et des transformation sont en projet, notamment à Genève.

Pierre Brunschwig, président du groupe.

Pierre Brunschwig, président du groupe. Image: Pascal Frautschi (archives)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le groupe Brunschwig (BonGénie et Grieder), qui a vécu l’an dernier l’une des pires années de son existence, ne reste pas les bras croisés. La chaîne de magasin de mode et accessoires haut de gamme va encore renforcer sa présence en Suisse, en particulier dans des lieux touristiques. Au mois d’août, une nouvelle enseigne Grieder ouvrira ses portes à Interlaken, dans un hôtel installé dans un immeuble du XIXe classé, a-t-elle annoncé aujourd'hui, tandis que les magasins BonGénie de Genève et de Chavannes-de-Bogis seront réaménagés.

Pierre Brunschwig, président du groupe, nous l’annonçait déjà en automne dernier dans une interview: «2015 entrera effectivement dans nos années les plus rudes, car le premier semestre a été extrêmement mauvais et l’été tout aussi caniculaire pour la météo que pour nos affaires.» Ses prévisions se sont confirmées alors même que la terreur des attentats de Paris, en novembre, a encore assombri le climat de la consommation. Le chiffre d’affaires consolidé de 2015 a baissé de près de 10% par rapport à 2014, à 190 millions de francs, dont 185 millions pour l’activité principale du commerce de détail et de la mode.

Franc fort, tourisme d'achat et Internet

Le groupe Brunschwig & Cie SA, qui compte 650 collaborateurs, exploite 17 magasins Bongénie et Grieder en Suisse, ainsi qu’un shop online, et possède diverses participations, notamment dans les sociétés MXM SA (magasins Max Mara, Week End) et les trois sociétés genevoises Hofstetter Sports, Buzzano et Eugène Baud. Les principales raisons des difficultés de la maison comme de toute la branche, ont été largement commentées depuis la fin du taux plancher le 15 janvier 2015: il s’agit avant tout du franc fort qui a relancé le tourisme d’achat. Quand bien même les magasins Bon Génie Grieder ont rapidement réagi en baissant les prix des produits importés, ce qui explique une bonne partie de la baisse des affaires en valeur. Autre phénomène lié à cette évolution défavorable du taux de change: l’accroissement des achats d’habits sur internet.

Pour répondre à cette crise, la société genevoise a donc décidé de poursuivre son expansion en Suisse, plus particulièrement dans des lieux urbains et touristiques de renommée internationale. Présent au cœur des grandes villes, ainsi que dans l’Hôtel The Dolder Grand sur les hauteurs de Zurich, le groupe compte également cinq magasins dans les deux aéroports de Cointrin et Kloten. Et il va en ouvrir un nouveau dans ce dernier en 2018. Après avoir transformé en profondeur son magasin de Lausanne, BonGénie va refaire tout le rez-de-chaussée de celui de Genève, «un gros projet», et va transformer ce printemps son magasin Homme de Chavannes-de-Bogis pour le consacrer uniquement aux accessoires féminins, en plus de sa boutique de mode dédiée à la Femme. (24 heures)

Créé: 19.02.2016, 12h36

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.