Passer au contenu principal

Le groupe DSR tourne la page et devient Eldora

Née il y a près de cent ans, l’entreprise sociale basée à Rolle se transforme en SA afin de développer son activité de restauration collective, où elle est leader romand

Andrew Gordon, directeur général du groupe DSR.
Andrew Gordon, directeur général du groupe DSR.
Alain Rouèche

Le groupe DSR tourne une page importante de son histoire. Fondé en 1919 dans une vocation d’entraide sociale, sous le nom de Fondation du Département social romand (DSR), il va créer une nouvelle société, Eldora SA, qui va reprendre toute son activité de restauration collective.

Cette transformation du groupe basé à Rolle, qui emploie près de 2000 collaborateurs, doit lui permettre de poursuivre son développement, qui s’est accéléré ces dernières années. DSR est ainsi partenaire de premier rang du tout nouveau complexe du Centre de Congrès de l’EPFL (SwissTech Convention Center), qui sera inauguré le 3 avril. Il y a investi près de 5 millions de francs pour réaliser deux restaurants ainsi qu’une immense cuisine de 470 m2 pour le service traiteur.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.