Passer au contenu principal

Le groupe Franke rapatrie sa production d’Asie

Les conditions de production en Italie sont maintenant meilleures qu’en Chine. La casse a été réduite en Suisse.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Keystone

La crise en Europe et le choc du franc fort en Suisse ont eu un corollaire positif: les gains en productivité ont été importants et ils y ont rendu la production plus compétitive qu’en Asie, et particulièrement en Chine. A tel point que des capacités de fabrication font maintenant le chemin inverse des dernières années. Elles sont rapatriées d’Asie vers l’Europe. Il s’agit aussi de réduire la distance avec les clients finaux dans un monde où la rapidité de livraison est devenue un argument de vente central. Plus question d’attendre deux mois la marchandise qui vient par bateau d’Asie.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.