La guerre des tarifs en matière d'itinérance se poursuit

TéléphonieSunrise réduit ses frais d'itinérance pour les Etats-Unis et le Canada.

Les tarifs sont ramenés au niveau de ceux en vigueur pour l'Europe.

Les tarifs sont ramenés au niveau de ceux en vigueur pour l'Europe. Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après Orange et Swisscom, Sunrise baisse à son tour les prix pour les télécommunications mobiles vers l'étranger. Le numéro deux suisse du secteur réduit les frais d'itinérance pour les Etats-Unis et le Canada. Ceux-ci sont ramenés au niveau de ceux en vigueur pour l'Europe.

Les nouveaux tarifs en matière d'itinérance - ou «roaming» dans le jargon des opérateurs - sont valables à compter du 18 mai prochain, précise lundi Sunrise. L'entreprise zurichoise, récemment entrée en Bourse, introduit dans la foulée de nouvelles offres pour les voyageurs sous l'appellation «travel days».

Encore des efforts

Celles-ci permettent contre paiement d'un supplément de téléphoner et d'envoyer des SMS en Europe, aux Etats-Unis et au Canada de manière illimitée pour des périodes de 7 ou 30 jours. La première offre qui inclut un volume de transfert de données de 200 mégaoctets (Mo), coûte 39 francs et la seconde (qui inclut 500 Mo) 69 francs.

Réagissant à l'information, le Forum des consommateurs alémaniques (kf) s'est réjoui par la voix de son directeur Michel Rudin de la poursuite de la baisse des tarifs d'itinérance. Toutefois, d'autres réductions tarifaires sont à ses yeux nécessaires. (ats/nxp)

Créé: 13.04.2015, 12h46

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.