Heinz Karrer désigné à la présidence d'economiesuisse

PatronatHeinz Karrer a été désigné à la présidence d'Economiesuisse par le comité directeur de la faîtière des entreprises pour succéder à Rudolf Wehrli.

Heinz Karrer sera le nouveau président d'Economiesuisse.

Heinz Karrer sera le nouveau président d'Economiesuisse. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'actuel directeur général d'Axpo Heinz Karrer aura la lourde tâche de rétablir la crédibilité de l'association.

L'élection par le comité de l'organisation faîtière est prévue le 29 août à l'occasion de la Journée de l'économie. Cette désignation est «un grand honneur», a indiqué Heinz Karrer, 54 ans, dans une prise de position. Il a ainsi confirmé sa candidature au poste proposé par Economiesuisse, dont il est membre du comité depuis près de cinq ans.

N'ayant aucune raison au départ de quitter la direction d'Axpo, fonction qu'il occupait depuis onze ans, Heinz Karrer n' a accepté la présidence d'Economiesuisse «qu'après de longues discussions» avec la faîtière. Le futur président accueille «ce nouveau défi professionnel» avec enthousiasme, selon le texte.

«Crédible et engagé»

L'organisation a de son côté décrit Heinz Karrer comme «un défenseur crédible et engagé d'une Suisse économiquement prospère».

Le président désigné reprendra les rênes de l'organisation dans un délai d'un an suivant son élection, une durée correspond au préavis de résiliation de ses fonctions à la tête d'Axpo, précise Economiesuisse dans un communiqué diffusé lundi.

«La reprise totale des activités incombant à la présidence dépendra du règlement de la succession de Heinz Karrer» au sein de l'électricien zurichois. Durant cette phase de transition, les dossiers continueront d'être traités «par les trois vice-présidents, comme c'est le cas actuellement», indique encore Economiesuisse.

Le président d'Axpo Robert Lombardini regrette le départ de Heinz Karrer. «J'ai apprécié travailler avec lui», a-t-il indiqué. Selon lui, Economiesuisse a trouvé un bon président.

Le groupe zurichois a engagé les mesures nécessaires afin de dénicher un nouveau directeur général. Axpo n'informera de toute façon à ce sujet pas avant la nomination de Heinz Karrer à la présidence d'Economiesuisse.

Double démission

Cette annonce intervient près de deux mois après la double démission du président de l'organisation faîtière des entreprises suisses Rudolf Wehrli et de son directeur général Pascal Gentinetta.

Le premier, qui quittera ses fonctions fin août, avait motivé son départ par un manque de temps, tandis que M. Gentinetta avait pour sa part mis en avant des «divergences de vue» quant aux grandes lignes futures de l'action d'economiesuisse.

Cette réorganisation était intervenue après l'échec cuisant de la campagne d'economiesuisse contre l'initiative Minder voulant empêcher les salaires abusifs, texte accepté à une large majorité (67,9% des voix) en votation populaire en mars dernier.

Une défaite qui a suscité un flot de critiques envers M. Gentinetta, le plaçant dans une situation délicate. Auparavant, economiesuisse avait aussi dû encaisser en février le départ de la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH) en raison de divergences sur le label «Swiss Made».

Focalisée sur la promotion des conditions-cadres assurant la compétitivité de la Suisse ainsi que la défense des intérêts de la place industrielle, financière et intellectuelle, l'organisation veut créer un véritable réseau avec les associations économiques et les chambres de commerce. Economiesuisse vise également un dialogue accru avec les partis et le monde politique, tout en améliorant sa communication. (ats/nxp)

Créé: 12.08.2013, 19h54

Articles en relation

Accueil positif pour l'ordonnance sur les salaires abusifs

Argent L'ordonnance sur les rémunérations abusives, qui met en application l'initiative Minder, trouve le juste ton, estiment l'ensemble des partis ainsi qu'economiesuisse. Plus...

Pascal Gentinetta quitte Economiesuisse

Patronat Le directeur d'Economiesuisse, Pascal Gentinetta, quitte l'association faîtière des entrepreneurs suisses. Le départ du Valaisan est la conséquence de divergences de vue sur les grandes lignes futures de l’action de l'organisation. Plus...

Economiesuisse prévoit une croissance en hausse

Conjoncure La Fédération des entreprises helvétiques relève sa prévision de croissance du PIB suisse cette année. L'organisation faîtière anticipe également une progression de 1,5% en 2014. Plus...

Rudolf Wehrli sur le départ chez Economiesuisse?

Rumeurs Les rumeurs de départ se font pressantes autour de Rudolf Wehrli, le président d'Economiesuisse, qui ne les confirme, ni ne les dément. La déroute subie avec l'initiative Minder pourrait provoquer un coup de balai. Plus...

Economiesuisse veut des modèles fiscaux inattaquables

Entreprises Economiesuisse exige «rapidement» une «vaste réforme de la fiscalité des entreprises» en Suisse. La faîtière estime que le maintien du statu quo actuel est quasi suicidaire. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.