Passer au contenu principal

PatronatHeinz Karrer désigné à la présidence d'economiesuisse

Heinz Karrer a été désigné à la présidence d'Economiesuisse par le comité directeur de la faîtière des entreprises pour succéder à Rudolf Wehrli.

Heinz Karrer sera le nouveau président d'Economiesuisse.
Heinz Karrer sera le nouveau président d'Economiesuisse.
Keystone

L'actuel directeur général d'Axpo Heinz Karrer aura la lourde tâche de rétablir la crédibilité de l'association.

L'élection par le comité de l'organisation faîtière est prévue le 29 août à l'occasion de la Journée de l'économie. Cette désignation est «un grand honneur», a indiqué Heinz Karrer, 54 ans, dans une prise de position. Il a ainsi confirmé sa candidature au poste proposé par Economiesuisse, dont il est membre du comité depuis près de cinq ans.

N'ayant aucune raison au départ de quitter la direction d'Axpo, fonction qu'il occupait depuis onze ans, Heinz Karrer n' a accepté la présidence d'Economiesuisse «qu'après de longues discussions» avec la faîtière. Le futur président accueille «ce nouveau défi professionnel» avec enthousiasme, selon le texte.

«Crédible et engagé»

L'organisation a de son côté décrit Heinz Karrer comme «un défenseur crédible et engagé d'une Suisse économiquement prospère».

Le président désigné reprendra les rênes de l'organisation dans un délai d'un an suivant son élection, une durée correspond au préavis de résiliation de ses fonctions à la tête d'Axpo, précise Economiesuisse dans un communiqué diffusé lundi.

«La reprise totale des activités incombant à la présidence dépendra du règlement de la succession de Heinz Karrer» au sein de l'électricien zurichois. Durant cette phase de transition, les dossiers continueront d'être traités «par les trois vice-présidents, comme c'est le cas actuellement», indique encore Economiesuisse.

Le président d'Axpo Robert Lombardini regrette le départ de Heinz Karrer. «J'ai apprécié travailler avec lui», a-t-il indiqué. Selon lui, Economiesuisse a trouvé un bon président.

Le groupe zurichois a engagé les mesures nécessaires afin de dénicher un nouveau directeur général. Axpo n'informera de toute façon à ce sujet pas avant la nomination de Heinz Karrer à la présidence d'Economiesuisse.

Double démission

Cette annonce intervient près de deux mois après la double démission du président de l'organisation faîtière des entreprises suisses Rudolf Wehrli et de son directeur général Pascal Gentinetta.

Le premier, qui quittera ses fonctions fin août, avait motivé son départ par un manque de temps, tandis que M. Gentinetta avait pour sa part mis en avant des «divergences de vue» quant aux grandes lignes futures de l'action d'economiesuisse.

Cette réorganisation était intervenue après l'échec cuisant de la campagne d'economiesuisse contre l'initiative Minder voulant empêcher les salaires abusifs, texte accepté à une large majorité (67,9% des voix) en votation populaire en mars dernier.

Une défaite qui a suscité un flot de critiques envers M. Gentinetta, le plaçant dans une situation délicate. Auparavant, economiesuisse avait aussi dû encaisser en février le départ de la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH) en raison de divergences sur le label «Swiss Made».

Focalisée sur la promotion des conditions-cadres assurant la compétitivité de la Suisse ainsi que la défense des intérêts de la place industrielle, financière et intellectuelle, l'organisation veut créer un véritable réseau avec les associations économiques et les chambres de commerce. Economiesuisse vise également un dialogue accru avec les partis et le monde politique, tout en améliorant sa communication.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.