Hervé Falciani: «Arnaud Montebourg m'a auditionné»

Affaire CahuzacL'ex-informaticien de la banque HSBC Genève sera auditionné mardi à l'Assemblée nationale. Il dit avoir tenté, en vain, de rencontrer Jérôme Cahuzac en 2010 pour l'alerter sur les fichiers d'évadés fiscaux.

A gauche, l'ex-informaticien de HSBC Genève dit avoir tenté d'alerter le gouvernement français sur les comptes des évadés fiscaux comme celui de l'ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac, à droite à l'image.

A gauche, l'ex-informaticien de HSBC Genève dit avoir tenté d'alerter le gouvernement français sur les comptes des évadés fiscaux comme celui de l'ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac, à droite à l'image. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En 2010, Arnaud Montebourg, alors député PS, «m'a auditionné (...). C'est un moment émouvant au beau milieu de toute cette omerta (...). Il a fait tout ce qu'il a pu sans être suivi», a déclaré M. Falciani, actuellement en France, à Mediapart.

«D'autres efforts furent déployés pour être entendu par ce M. Cahuzac, investi des plus hautes fonctions, jusqu'à l'attendre en vain dans un café discret non loin de l'Assemblée nationale», a-t-il ajouté. Jérôme Cahuzac était alors président de la commission des finances de l'Assemblée nationale. Nommé ministre délégué au Budget après la victoire de François Hollande à la présidentielle de 2012, Jérôme Cahuzac a démissionné en début d'année après l'ouverture d'une information judiciaire pour blanchiment de fraude fiscale le visant.

La justice française le soupçonne d'avoir eu des comptes bancaires à l'étranger, en Suisse puis à Singapour. Pour lutter contre les montages financiers qui permettent l'évasion fiscale, «la collaboration entre les justices est capitale pour qu'elles aient un coup d'avance sur les banques», a estimé par ailleurs l'ex-employé de HSBC, qui «sera bientôt interrogé par la justice belge» et «croit savoir que les enquêteurs espagnols et français tentent d'unir leurs forces et que des contacts ont été pris entre les magistrats fiscaux des deux pays».

Madrid n'extrade pas Falciani

Arrêté à Barcelone le 1er juillet 2012, Hervé Falciani, de nationalité franco-italienne, est accusé par la Suisse du vol de fichiers bancaires qui avait permis d'identifier des milliers d'évadés fiscaux. Début mai, la justice espagnole avait refusé de l'extrader vers la Suisse, estimant que les faits qui lui sont reprochés ne sont pas susceptibles de poursuites en Espagne.

Le parquet de Paris a ouvert le 23 avril une information judiciaire sur les conditions dans lesquelles des milliers de contribuables français ont ouvert des comptes non déclarés en Suisse chez HSBC, pratique révélée en 2009 par Hervé Falciani. (afp/nxp)

Créé: 01.07.2013, 14h25

Articles en relation

Hervé Falciani avait tout dit à Jérôme Cahuzac

Affaire HSBC Au lieu d'enquêter, Jérôme Cahuzac aurait sciemment tu en 2010 des informations mettant en cause HSBC. Son frère était alors l'un des principaux dirigeants de la banque. Plus...

La justice espagnole libère Hervé Falciani

Vol de données L'ex-employé de la banque HSBC Genève est accusé d'avoir volé des données bancaires. Il vient d'être libéré par la justice espagnole. Aucune décision sur son extradition vers la Suisse n'a encore été prise. Plus...

Cahuzac livre sa vérité et ses silences

France Jérôme Cahuzac s'est appliqué mercredi à dédouaner le gouvernement et le président de la République, en répondant - ou en refusant de répondre -, le ton traînant, à la commission d'enquête parlementaire. Plus...

Jérôme Cahuzac: «Je suis le bouc émissaire idéal»

France L'ex ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, a estimé mercredi sur Europe 1, qu'il était «le bouc émissaire idéal de toutes les turpitudes politiques», quelques heures avant son audition devant la commission d'enquête. Plus...

Cahuzac aurait monnayé très cher ses confidences

Fraude fiscale La maison d'édition Robert Laffont a annoncé mercredi qu'elle publierait à la rentrée un livre où l'ancien ministre du Budget devrait «balancer du lourd». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.