Hollande plaide pour la régulation du prix des médicaments

InternationalDans une tribune, le président français appelle la communauté internationale a ouvrir le débat.

Image prétexte.

Image prétexte. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président François Hollande a appelé la communauté internationale à «prendre ses responsabilités» en matière de sécurité sanitaire, plaidant notamment à nouveau pour une régulation du prix des médicaments, dans un numéro de la revue médicale The Lancet publié lundi.

«La France veut lutter contre le prix prohibitif de certains nouveaux médicaments tout en favorisant l'innovation», explique-t-il dans un numéro spécial de la revue britannique, consacré à la France.

«Elle a donc pris l'initiative de mobiliser le G7» qui se déroulera en juin au Japon, sur ce sujet, a rappelé le président, en écho à ce qu'il avait annoncé en mars.

«Pour la première fois cette année, une réunion des ministres de la santé des sept pays les plus riches de la planète (États-Unis, Japon, Allemagne, France, Royaume-Uni, Italie, Canada) devrait amorcer un dialogue et une coordination entre autorités de régulation, industrie pharmaceutique et patients», ajoute-t-il.

Accès aux soins

Objectif: «assurer aux malades un accès effectif aux soins». «La France y contribue d'ores et déjà en soutenant par exemple les politiques de gratuité des actes pour les enfants de moins de 5 ans dans 4 pays sahéliens», souligne-t-il.

«J'appelle la communauté internationale à prendre ses responsabilités. De notre détermination à forger de vraies couvertures sanitaires dépendra en effet notre capacité à financer des infrastructures de soins de qualité et à mettre en oeuvre de réelles politiques de prévention et d'éducation contre les maladies chroniques», écrit François Hollande.

Il rappelle également les priorités qu'il avait listées à Lyon à l'issue d'une conférence internationale sur la sécurité sanitaire, comme l'amélioration des systèmes de surveillance ou encore le développement de la recherche.

Un milliard

«La France, fidèle à ses valeurs fondamentales, continuera d'être aux avant postes», ajoute-t-il, soulignant qu'en 2015 elle a «engagé plus d'un milliard d'euros dans l'aide au développement en santé».

Le numéro spécial de The Lancet («France: de la sécurité sociale à la santé globale») sera présenté lundi à Paris, en présence de Marisol Touraine, ministre de la Santé, et de Richard Horton, rédacteur en chef du Lancet, au ministère de la Santé. (afp/nxp)

Créé: 02.05.2016, 02h06

Articles en relation

Responsabilité civile de Servier confirmée en appel

Scandale du Mediator La cour d'appel a confirmé la responsabilité civile des laboratoires Servier, fabricants du Mediator, condamnés pour avoir laissé sur le marché un médicament «défectueux». Plus...

Un médicament pour enfants validé par l'UE

Novartis L'Union européenne a donné son accord à la commercialisation d'un traitement contre une maladie du sang chez les petits. Plus...

Un mélange drogue-médicament inquiète

Overdose Une nouvelle pratique de coupage des drogues avec du fentanyl, un puissant antidouleur, tourmente les experts américains. Plus...

Décrié en France, la Depakine n'inquiète pas la Suisse

Santé La France s’émeut d’une substance qui peut provoquer malformations congénitales et troubles du développement chez l'enfant. Et en Suisse? Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.