Horlogerie: des licenciements en vue à La Chaux-de-Fonds

Canton de NeuchâtelL'entreprise horlogère Guillod Gunther envisage de licencier entre 24 et 27 personnes sur 122.

Guillod Gunther est spécialisé dans les boîtiers de montres haut de gamme.

Guillod Gunther est spécialisé dans les boîtiers de montres haut de gamme. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'entreprise horlogère Guillod Gunther, à La Chaux-de-Fonds, prévoit des suppressions d'emplois. Elle envisage de licencier entre 24 et 27 personnes sur 122.

Son directeur Philippe Caste a confirmé jeudi 9 avril à l'ats l'information révélée par la radio RTN. Il n'a pas souhaité donner davantage de détails.

Une procédure de consultation vient de commencer. Guillod Gunther, spécialisé dans les boîtiers de montres haut de gamme, existe depuis près de 150 ans. (ats/nxp)

Créé: 09.04.2015, 17h32

Articles en relation

Victorinox veut présenter sa montre connectée fin 2015

Horlogerie Le fabricant schwytzois de montres et de couteaux de poche Victorinox veut à son tour se lancer sur le marché des montres connectées. Plus...

Des firmes françaises en quête d'une place dans l'horlogerie

Baselworld 2015 L'horlogerie française tente de se faire une place à côté des grandes griffes du luxe parisien, dont les montres sont fabriquées en Suisse. Plus...

Les Suisses ont-ils raté le tournant de la smartwatch?

Horlogerie Pour l'un des créateurs de la Swatch, les patrons de l'horlogerie suisse reproduisent les mêmes erreurs qu'il y a quarante ans lorsqu'ils estimaient que la montre à quartz était un gadget électronique sans avenir. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 8

Paru le 26 février 2020
(Image: Bénédicte) Plus...