Passer au contenu principal

HSBC réduit ses effectifs à Genève et dans le monde

La troisième banque du monde réoriente sa stratégie et ses activités.

Le groupe HSBC Holdings plc, domicilié et coté à Londres, vient d’annoncer qu’il supprimerait environ 50?000 postes dans ses effectifs à l’échelle planétaire.
Le groupe HSBC Holdings plc, domicilié et coté à Londres, vient d’annoncer qu’il supprimerait environ 50?000 postes dans ses effectifs à l’échelle planétaire.
Laurent Guiraud

Ebranlé par de lourdes amendes, et la baisse de 15% de son bénéfice net l’an dernier, le groupe HSBC Holdings plc (Hongkong Shanghai Banking Corporation Public Limited Company), domicilié et coté à Londres, vient d’annoncer qu’il supprimerait environ 50 000 postes dans ses effectifs.

Ce dégraissage de grande envergure, au sein de la troisième banque du monde (en fonction de la masse d’actifs sous gestion), s’intègre dans un plan de restructuration planétaire. Et ni Genève ni la Suisse ne seront épargnées. HSBC Private Bank (Suisse) SA nous a en effet confirmé qu’elle envisageait de supprimer près de 260 postes, sur 1350 employés répartis entre Genève et Zurich. La majorité des emplois visés par ces mesures se concentre au bout du Léman, au siège de la société.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.