HSBC aussi visée par une enquête sur le marché des changes

ManipulationLa banque britannique vient de confirmer être dans le viseur de plusieurs autorités enquêtant sur les manipulations des taux de change.

Le groupe a annoncé un bond de 28% de son bénéfice net.

Le groupe a annoncé un bond de 28% de son bénéfice net. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le géant bancaire britannique HSBC a indiqué à son tour lundi être visé par l'enquête de plusieurs autorités sur de possibles manipulations du marché des changes, une nouvelle affaire potentiellement explosive pour le monde de la finance.

«L'Autorité (britannique, NDLR) de Conduite Financière (FCA) mène une enquête aux côtés de plusieurs autres agences dans plusieurs pays concernant plusieurs entreprises, dont HSBC, liée aux échanges sur le marché des devises», a révélé la première banque européenne. «Nous coopérons avec les investigations qui en sont à un stade préliminaire», a ajouté HSBC, qui a annoncé par ailleurs un bond de 28% de son bénéfice net au troisième trimestre à 3,2 milliards de dollars.

La FCA avait indiqué au printemps enquêter sur de possibles manipulations sur l'énorme marché des changes (5.300 milliards de dollars par jour) et les investigations se sont depuis étendues à la Suisse et aux États-Unis.

Scandales à répétition

Cette affaire est un nouveau scandale potentiel qui pourrait entacher la finance internationale après celui des manipulations du taux interbancaire Libor.

Avant HSBC, les banques américaines Citigroup et JPMorgan Chase, les britanniques Barclays et Royal Bank of Scotland, la suisse UBS et l'allemande Deutsche Bank avaient indiqué être visées par ces enquêtes.

Barclays, déjà déstabilisée par le scandale du Libor, a indiqué vendredi avoir suspendu six cambistes de leurs fonctions.

(afp/nxp)

Créé: 04.11.2013, 09h42

Articles en relation

Scandale du Libor: UBS et Credit Suisse poursuivies

Etats-Unis L'organisme de refinancement américain Fannie Mae a lancé jeudi des poursuites judiciaires contre neuf grandes banques mondiales, dont les banques helvétiques UBS et Credit Suisse. Plus...

Scandale du Libor: lourde amende pour Rabobank

Sanction La banque néerlandaise Rabobank a annoncé mardi devoir payer 774 millions d'euros (954 millions de francs) d'amendes pour son implication dans le scandale de la manipulation des taux d'intérêt Libor et Euribor. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.