Passer au contenu principal

HTC annonce son rachat partiel par Google

HTC, en difficulté, a annoncé jeudi la revente partielle de ses activités à Google pour 1,06 milliard de francs.

Image d'illustration.
Image d'illustration.
Keystone

Le fabricant taïwanais de smartphones en difficulté, HTC, a annoncé jeudi la revente partielle de ses activités au géant américain Google pour 1,1 milliard de dollars (1,06 milliard de francs). L'accord porte sur les licences de propriété intellectuelle du groupe taïwanais.

Le processus de rachat sera achevé au début 2018 après le feu vert du régulateur, selon HTC. Le rachat concerne la moitié de ses équipes employées à la recherche, soit environ 2000 personnes, ajoute le fabricant de smartphones.

«Pour Google, cet accord renforcera son engagement et ses investissements dans l'activité smartphone. (...). Cela montre que Google considère Taïwan comme un carrefour clé de la technologie innovante», a déclaré le porte-parole de HTC.

Il s'est refusé à fournir d'autres précisions sur ce rachat, mais a souligné que HTC continuerait à développer et à vendre des smartphones sous sa propre marque.

HTC est déjà l'un des fournisseurs de Google, qui a lancé un smartphone sous sa marque l'an dernier, le Pixel. Le groupe américain s'apprête à dévoiler la deuxième génération du Pixel au début octobre, et ainsi confirmer son ambition de rivaliser avec Apple, qui vient de dévoiler trois nouveaux modèles d'iPhone.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.