L'immobilier poursuit la chasse aux records

SuisseLes prix des maisons ont affiché de nouveaux sommets, tandis que le nombre d'annonces pour les appartements en propriété et les taux d'intérêt ont atteint un nouveau plancher.

Malgré l'envolée de l'offre, les prix dans l'immobilier ne se sont pas vraiment retrouvés sous pression.

Malgré l'envolée de l'offre, les prix dans l'immobilier ne se sont pas vraiment retrouvés sous pression. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'immobilier en Suisse a poursuivi la chasse aux records en début d'année. Portée par des taux historiquement bas, la demande pour les maisons et appartements est restée forte. L'immobilier de rendement commence cependant à se retrouver dans le collimateur des régulateurs.

«Une fin de la chasse aux records n'est toujours pas en vue», ont estimé les spécialistes de la banque Raiffeisen dans une étude parue lundi.

Le secteur affiche en effet un triple record: les prix des maisons ont affiché de nouveaux sommets, tandis que le nombre d'annonces pour les appartements en propriété et les taux d'intérêt - du moins pour les longues échéances - ont atteint un nouveau plancher.

Au premier trimestre, l'indice des prix des maisons a progressé de 2,9% comparé au partiel précédent, tandis que celui pour les appartements a baissé de 0,75%. Cette évolution divergente s'explique essentiellement par l'offre et la demande.

L'immobilier de rendement sous surveillance

«Jamais autant d'appartements ont été mis en vente», les petites annonces pour ce type de bien immobilier s'étant envolées de 25% entre janvier et fin mars. Malgré l'envolée de l'offre, les prix ne se sont pas vraiment retrouvés sous pression, a précisé Raiffeisen. La demande est en effet toujours intacte et les acteurs anticipent une raréfaction de l'offre, en raison de la diminution des permis de construire.

A l'inverse, l'offre pour les maisons est depuis longtemps limitée, le nombre d'annonces de vente pour ce type de bien se situant un quart en dessous du plus haut de mi-2014. La situation dans ce segment ne devrait guère évoluer, les demandes de permis de construire pour les maisons s'étant effondrées de 25% en deux ans.

Dans les deux segments, la faiblesse des taux directeurs reste le principal moteur de la demande. Autant les emprunts à taux fixe sur dix ans que cinq ans se trouvent à des plus bas historiques. Le premier évoluait en début d'année sous 1,5% et le second autour de 1,0%.

«Comme un inversement de tendance n'est pas en vue pour les taux, l'accession à la propriété peut être financée à des conditions historiquement avantageuses», a souligné la coopérative bancaire. Et même si les loyers ont tendance à reculer, l'achat reste pour l'heure plus avantageux que la location.

Cette situation ne devrait pas beaucoup évoluer, les banques centrales - européenne et suisse - ayant «manqué l'occasion de normaliser leurs taux», selon la banque. Du coup, l'éventualité d'une période prolongée de taux bas s'amplifie. Certains investisseurs s'attendent désormais à ce que les taux demeurent faibles sur une période de quatre ans.

Preuve du dynamisme du marché hypothécaire, ce dernier a affiché au premier trimestre une croissance de 3%, supérieure à celle de l'économie suisse dans son ensemble.

Si les régulateurs ont déjà pris il y a quelques années des mesures pour freiner l'évolution sur le marché immobilier résidentiel en renforçant les exigences de prêt pour les particuliers, ils risquent maintenant de s'attaquer à l'immobilier d'investissement (dit «de rendement»), a averti le groupe bancaire st-gallois. (ats/nxp)

Créé: 13.05.2019, 13h40

Articles en relation

En Suisse, 1,5 million de maisons à rénover d’urgence

Sponsorisé Vous souhaitez tout savoir sur l’efficacité énergétique de votre logement? Vous avez besoin d’aide avant de vous décider à acheter un bien immobilier? Le calculateur d’efficacité énergétique Raiffeisen est la solution qu’il vous faut. Plus...

À Genève, des loyers deux fois plus chers qu’à St-Gall ou à Bienne

Immobilier Selon comparis.ch, la pénurie de logements reste la première cause des grosses disparités entre les dix villes suisses sondées. Plus...

Après la pierre, les Suisses aiment placer dans l'or

Investissement Six sondés sur dix voient les métaux précieux comme un investissement judicieux, surtout chez les plus de 40 ans. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.