Passer au contenu principal

L'immobilier se stabilise en zone «à risque»

L'indicateur de bulle immobilière calculé par UBS reflète une stagnation de la valeur des biens en Suisse

Carte des régions à risques au 3e trimestre 2015.
Carte des régions à risques au 3e trimestre 2015.
UBS

UBS est venue confirmer ce mercredi matin d'autres signaux en provenance ces derniers mois de la scène immobilière. Tous concourent à la stabilité. Selon les experts de la grande banque, le risque de bulle est resté «quasi stable» cet été. Une stagnation expliquée la stabilisation des prix des logements et par l'affaissement des achats d'appartements à louer de la part d'investisseurs. La banque considère cependant toujours le marché en surchauffe, en particulier dans l’arc lémanique.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.