L'immobilier suisse peut encore avoir le sourire

Taux d'intérêtsMarchés et analystes s'attendaient mercredi 18 septembre à des annonces de la Fed et la fin des mesures de soutien. Cela n'a pas été le cas, au plus grand bonheur des bourses. A quoi faut-il s'attendre en Suisse ?

Le discours de Ben Bernanke, le président de la Fed, a provoqué l'euphorie des bourses dans le monde. Il devrait avoir des effets en Suisse également.

Le discours de Ben Bernanke, le président de la Fed, a provoqué l'euphorie des bourses dans le monde. Il devrait avoir des effets en Suisse également. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La banque centrale américaine, la Federal Reserve (Fed), laisse les vannes ouvertes et va donc continuer à inonder le monde en milliards de dollars. Son président sur le départ Ben Bernanke a soulagé et ravi les bourses qui s'attendaient à un tour de vis. Et les Suisses pourraient également en tirer des avantages, dans l'immobilier principalement.

Les taux hypothécaires en Suisse ont hésité ces dernières semaines en prévision de la décision américaine mais désormais on pourrait bien assister à une détente et donc un reflux des taux, comme l'explique Jan Amrit Poser, chef économiste à la banque J. Safra Sarasin.

Une situation qui devrait encore perdurer car «l'économie américaine, en raison de son endettement élevé, ne peut pas se permettre une hausse des taux monétaires», a expliqué le chef économiste à Tagesanzeiger.ch/Newsnet.

A quand la remontée des taux?

A la banque Julius Baer, on pense également que la décision de la Fed va se traduire par une détente au niveau des taux hypothécaires. Les propriétaires pourraient être les premiers à voir ce mouvement, puis les locataires alors que les prix de vente dans l'immobilier pourraient repartir à la hausse, souligne Christian Gattiker, responsable de la recherche.

Ce qui anéantirait les efforts de la Banque Nationale Suisse (BNS) qui tire la sonnette d'alarme depuis de nombreux mois et met en garde contre une surchauffe du marché immobilier. Elle prévient également systématiquement que les taux monétaires vont remonter ce qui va provoquer une hausse des taux hypothécaires.

Christian Gattiker s'attend bien entendu à ce que la politique monétaire se durcisse tôt ou tard, mais il ne pense pas que ce sera de sitôt.

Des prévisions encore optimistes

La BNS a d'ailleurs confirmé jeudi 19 septembre qu'elle maintenait inchangé son principal taux, le Libor à trois mois en francs suisses, et qu'elle confirmait le cours plancher de 1,20 francs pour un euro. Elle a en revanche relevé ses prévisions de croissance pour 2013 à 1,5-2% contre 1-1,5% auparavant.

Le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco) a fait de même peu auparavant, tablant désormais sur une croissance de 1,8% pour l'année en cours. Faut-il donc craindre une surchauffe de l'économie qui poussera la BNS à relever ses taux monétaires pour rendre l'argent moins facile d'accès?

Ce scénario n'inquiète pas le Seco qui explique la vigueur de l'économie suisse par la croissance démographique. En outre, l'inflation reste sous contrôle en Suisse, à tel point qu'UBS prévoit pour l'année en cours un taux négatif pour la deuxième année de suite.

La BCE encore très prudente

Quant aux taux hypothécaires, ils ne devraient pas reprendre l'ascenseur avant longtemps. Il faudra d'abord que la BNS abandonne son taux plancher face à l'euro, puis qu'elle abandonne sa politique à taux zéro. Ce qui pourrait arriver «au plus tôt fin 2015», explique Daniela Steinbrink Mattei, économiste chez UBS, dans le rapport de juillet de la banque «Analyses Conjoncturelles».

En outre, les analystes ne voient pas la BNS relever ses taux monétaires avant la Banque Centrale Européenne (BCE), ce qui aurait pour effet de rendre le franc suisse à nouveau attractif en raison d'une meilleure rémunération et donc de provoquer son appréciation face à l'euro.

Et pour le moment, les signaux envoyés par la BCE sont très clairs. Son président Mario Draghi a réaffirmé en début de semaine que son institut d'émission comptait maintenir ses taux à niveau bas pendant une période prolongée. (nxp)

Créé: 19.09.2013, 15h54

Articles en relation

La Fed euphorise les marchés du monde entier

Bourse Les places financières, et en particulier celles des pays émergents, se montrent euphoriques jeudi après la surprise provoquée par la banque centrale américaine qui a décidé de continuer à inonder le marché de ses liquidités. Plus...

Dopée par la Fed, Wall Street bat des records

Bourse de New York Wall Street a battu des records historiques mercredi dans la foulée de l'annonce par la banque centrale américaine du maintien en l'état de son soutien exceptionnel à la reprise économique. Plus...

La Fed maintient son soutien à l'économie américaine

Politique monétaire La Réserve fédérale américaine (Fed) a annoncé mercredi qu'elle maintenait son soutien exceptionnel à la reprise économique, ainsi que son taux directeur proche de zéro. Plus...

La BNS maintient son taux directeur et le cours plancher

Finances La Banque nationale suisse (BNS) a annoncé jeudi qu'elle maintient inchangés son principal taux directeur, le Libor, ainsi que le cours plancher de 1,20 franc pour un euro. Plus...

Le taux plancher, un succès à double tranchant

BNS Deux ans se sont écoulés depuis l'introduction le 6 septembre 2011 par la Banque nationale suisse (BNS) du taux plancher de 1,20 franc pour un euro. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 26 septembre 2018.
(Image: Bénédicte?) Plus...