L'indice des directeurs d'achats a crû en novembre

SuisseL'indice PMI s'est maintenu pour un douzième mois consécutif au-dessus du seuil de croissance.

La diminution des stocks en novembre signale une demande plus soutenue que la production.

La diminution des stocks en novembre signale une demande plus soutenue que la production. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'industrie suisse a continué d'évoluer favorablement en novembre. En hausse pour un 4e mois consécutif, l'indice des directeurs d'achat (PMI) a progressé en l'espace d'un mois de 1,9 point à 56,6 points. L'indicateur a ainsi atteint un niveau inédit depuis février 2014.

L'indice PMI s'est maintenu pour un douzième mois consécutif au-dessus du seuil de croissance de 50 points, indiquent jeudi Credit Suisse et l'association pour l'achat procure.ch dans leur enquête mensuelle. Hormis de brefs épisodes entre fin 2013 et début 2014, l'indicateur n'a atteint une telle valeur que durant les phases de boom de 1999/2000, de 2005 à 2008 ainsi qu'en 2010 et 2011.

Même les sous-indices brossent un tableau réjouissant. En hausse pour un 14e mois consécutif, la production a progressé à un rythme supérieur à la moyenne. L'indicateur correspondant a gagné 1,8 point entre octobre et novembre, pour se hisser à 59,9 points.

En parallèle, les carnets de commandes se sont fortement étoffés, le sous-indice afférent gagnant 3,6 points à 59,2 points, après un 4e mois consécutif d'expansion. La diminution des stocks, en dépit de l'augmentation des quantités d'achat, signale quant à elle une demande plus soutenue que la production.

Effectifs en hausse

L'allongement des délais de livraison et la progression des effectifs suggèrent également un taux d'exploitation des capacités satisfaisant, selon les auteurs de l'indice. Pour la première fois depuis novembre 2014, l'emploi a progressé, le sous-indice en la matière achevant le mois sous revue au-dessus du seuil de croissance à 52,2 points.

«L'industrie suisse fait ainsi montre de sa capacité de résistance face à la vigueur du franc», constatent Credit Suisse et procure.ch. De ce fait, la Banque nationale suisse (BNS) ne s'opposera probablement plus à une appréciation du franc dans un avenir proche. (ats/nxp)

Créé: 01.12.2016, 11h21

Articles en relation

Le commerce de détail déprime, le tourisme se tient

Suisse L'indicateur UBS de la consommation a légèrement progressé en octobre, passant de 1,47 à 1,49 point. Plus...

Les ventes de produits fair trade toujours en hausse

Suisse Les Suisses sont les champions du monde dans ce domaine avec 69 francs en achats de produits issus du commerce équitable. Plus...

Légère hausse des prix en octobre

Suisse Si les tarifs du gaz ont reculé, les prix des produits pétroliers ont par contre renchéri, tant à la production qu'à l'importation. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.