L'industrie du logiciel engage à tour de bras

InformatiqueQuelque 15'000 emplois devraient être créés sur 2 ans dans la branche, selon son association faîtière ICTswitzerland.

Image: Archives/Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'industrie suisse du logiciel s'attend à une hausse de 14,2% de son chiffre d'affaires en 2018, selon une prise de température auprès de la branche.

Pour l'année en cours, les éditeurs suisses de logiciels tablent sur une hausse du chiffre d'affaires de l'ordre de 8,4% par rapport à l'année précédente. L'augmentation devrait atteindre 14,2% l'an prochain, révèle le Swiss Software Industry Survey (SSIS) publié mardi et effectué par l'Université de Berne, sur mandat de l'association faîtière ICTswitzerland.

Ces excellentes performances permettent aux sociétés du secteur d'envisager de renforcer leurs effectifs en Suisse à hauteur de 5,9% en 2017 et 11,3% en 2018, ce qui équivaudrait à 15'000 créations de postes sur les deux années.

L'évolution est importante également pour les salariés employés à l'étranger, avec des hausses prévues de respectivement 12,7% et 18,7% en 2017 et 2018.

Echantillon représentatif

Les auteurs de l'étude précisent qu'il s'agit de l'enquête «la plus importante jamais menée sur l'industrie du logiciel», en raison notamment du nombre élevé d'entreprises y ayant participé. De quoi donner de la pertinence aux résultats.

L'industrie du logiciel joue un rôle essentiel dans la transformation numérique du pays. L'Université de Berne relève cependant un obstacle au développement des affaires du secteur, à savoir «la culture d'entreprise trop conservatrice» des sociétés suisses.

Andreas Kaelin, directeur d'ICTswitzerland, se félicite de l'évolution positive du secteur, notamment à l'exportation. Par exemple, en 2016, l'industrie suisse du logiciel a généré environ 15% de son chiffre d'affaires à l'étranger (en Allemagne en particulier). Il prévient cependant: «Pour que nous puissions rester compétitifs en Suisse, nos entreprises doivent être prêtes à s'ouvrir davantage aux solutions numériques.» (ats/nxp)

Créé: 31.10.2017, 18h27

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 18 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...