Passer au contenu principal

L'industrie suisse en baisse pour le 15e mois d'affilée

Pour l'Administration fédérale des douanes, l'industrie des machines et de l'électronique «n'est pas sortie du tunnel».

Illustration
Illustration
V. Cardoso

Sébastien Dupré, Chef de la section Diffusion et analyses auprès de l'Administration fédérale de douanes, commente les résultats publiés ce mardi matin sur les exportations et les importations suisses sur le mois de février:

La chimie et la pharma suisse ont exporté pour près de 1 milliard de francs supplémentaires en février 2016 (+13,5%), par rapport au même mois de l'an passé. Cette branche «sauve»-t-elle les exportations suisses sur ce mois? En février oui, mais ce n’est pas toujours le cas. Car la chimie et la pharma suisse connaissent des hausses et des baisses très importantes pratiquement d'un mois à l'autre. Cette branche est très internationalisée. Les produits chimiques et pharmaceutiques suisses sont par exemple envoyés en Allemagne, où ils sont modifiés, retournent en Suisse, repartent en Irlande, etc, ce qui fausse passablement l'importance de cette branche dans le calcul des importations et des exportations suisses. Comment les exportations suisses se seraient alors comportées sur ce mois de février hors chimie et pharma? On n'aurait pas connu une hausse des exportations de 3,7% corrigée du nombre de jours ouvrable, mais une baisse. Mais il faut tout de même savoir que ce «biais» est relatif, car ces marchandises chimiques et pharmaceutiques traversent bel et bien chaque fois la frontière, et qu'il est ainsi correct de les comptabiliser à chaque fois. Faut-il dès lors relativiser votre commentaire générale sur les chiffres de février, quand vous dites que «en raison de ce 4e résultat positif (mensuel) sur les 6 derniers mois, la tendance à la hausse se confirme»? La tendance globale est en effet fortement influencée par la chimie et pharma et toutes les branches n’en profitent pas. Je pense que c'est en tout cas le cas des industries de machines, de l'électronique, et des métaux (MEM). La baisse de 3,2% en février est le 15e recul mensuel d'affilée! Cette branche ne voit pas encore le bout du tunnel. Votre commentaire encore sur les exportations en hausse de 23% vers les Etats-Unis et de 30% vers la Chine?

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.