iPhone ralentis: la justice américaine enquête

Etats-UnisDes investigations sont menées pour établir si Apple a violé des règles boursières avec l'introduction d'un système de bridage sur d'anciens smartphones.

L'iPhone 7 fait partie des appareils touchés.

L'iPhone 7 fait partie des appareils touchés. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le ministère américain de la Justice et le gendarme de la Bourse, la SEC, enquêtent sur un éventuel manquement d'Apple aux règles boursières concernant le ralentissement volontaire de certains iPhone, selon l'agence Bloomberg mardi.

La firme à la Pomme avait reconnu en décembre brider volontairement les performances de certains anciens modèles d'iPhone (iPhone 7 et précédents) pour éviter qu'ils ne s'éteignent de façon intempestive, une éventualité susceptible de se produire, dans certaines conditions, lorsque la batterie commence à vieillir.

Un bridage dans une mise à jour

Apple avait introduit ce bridage dans une mise à jour de son système mobile il y a un an. La question est de savoir si le groupe aurait dû avertir ses usagers de façon claire des effets concrets de cette mise à jour, à savoir le ralentissement de l'appareil.

Contacté mardi, Apple n'a pas répondu aux sollicitations de l'AFP, tandis que la SEC et le ministère de la Justice n'ont pas souhaité commenter.

Enquêtes en Italie et en France

Apple fait déjà l'objet d'enquêtes dans ce cadre en Italie et en France, où le parquet de Paris a ouvert le 5 janvier une enquête préliminaire pour «obsolescence programmée» et «tromperie», le groupe étant accusé par des groupes d'usagers d'avoir caché le bridage des iPhone et de procéder à ce bridage pour pousser les consommateurs à acheter de nouveaux modèles.

Le groupe fait également l'objet de plaintes pour les mêmes raisons aux Etats-Unis. Pour tenter d'atténuer les critiques, Apple a présenté ses excuses, a baissé le prix de remplacement des batteries et promis pour le printemps une nouvelle mise à jour qui laisse à l'usager le choix de ralentir ou non l'appareil lorsque la batterie donne des signes de faiblesse.

iPhone X: rumeurs de mauvaises ventes

Ces informations sur de possibles enquêtes des autorités américaines interviennent alors qu'Apple est sous pression depuis plusieurs jours, en raison de rumeurs persistantes sur de mauvaises ventes de son dernier modèle, le luxueux iPhone X, en vente depuis début novembre.

Le titre du groupe, qui doit annoncer les résultats du premier trimestre de son exercice décalé jeudi, reculait mardi à Wall Street de 0,80% à 166,63 dollars vers 20H30 GMT, soit 10 dollars de moins, environ 5,6%, qu'il y a une semaine. (afp/nxp)

Créé: 30.01.2018, 22h39

Articles en relation

IPhone: les clients pourront choisir de ralentir

Apple Une mise à jour est prévue dans les prochaines semaines qui permettra aux utilisateurs d'iPhone de voir quel est l'état de leur batterie et d'agir en conséquence. Plus...

iPhone ralenti: un Genevois poursuit Apple

Obsolescence programmée La firme a admis ralentir ses anciens appareils. Un politicien a saisi le Ministère public de la Confédération pour escroquerie. Plus...

Le bridage des iPhones devant la justice?

Téléphonie Après avoir admis que certains modèles d'iPhone étaient volontairement bridés, Apple pourrait avoir affaire à la justice. Plus...

La reconnaissance faciale de l'iPhone X inquiète

Smartphone Les défenseurs des libertés publiques redoutent que le système FaceID d'Apple ne devienne un «outil de surveillance détourné». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.