La justice perquisitionne des bureaux d'UBS

AllemagneL'enquête lancée par les autorités se base sur des données achetées à un informateur par le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie.

Le siège d'UBS en Allemagne se trouve à Francfort.

Le siège d'UBS en Allemagne se trouve à Francfort. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les autorités allemandes ont perquisitionné des bureaux d'UBS en Allemagne, a indiqué mercredi à l'agence financière awp un porte-parole du parquet de Bochum, confirmant des informations du magazine Wirtschaftswoche. La banque aux trois clés a dit «coopérer avec les autorités».

La justice d'outre-Rhin a lancé «une enquête approfondie contre une série de suspects sur l'ensemble du territoire allemand», a expliqué le porte-parole dans un courriel.

Le parquet soupçonne que des contribuables n'ont pas déclaré les revenus des capitaux issus d'UBS Luxembourg, renommée depuis UBS Europe. Les perquisitions concernent aussi les domiciles de quelque 2000 anciens clients de cet établissement, précise l'agence de presse afp.

L'enquête lancée par les autorités allemandes se base sur des données achetées à un informateur par le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, comprenant des informations sur près de 2000 clients de la banque. Les perquisitions ont débuté mardi matin et mobilisent 130 agents dans toute l'Allemagne.

En 2014, UBS avait payé environ 300 millions d'euros (340 millions de francs) pour éteindre des poursuites du parquet de Bochum qui lui reprochait d'avoir aidé de riches Allemands à échapper au fisc. Les autorités judiciaires ont depuis ciblé les clients eux-mêmes plutôt que la banque.

UBS coopère

Un porte-parole d'UBS a pour sa part indiqué que la banque «coopère avec les autorités», refusant de commenter davantage une enquête en cours. Dans un communiqué, la grande banque a ajouté qu'elle avait déjà en grande partie mené à bien un programme de mise en conformité avec ses clients en Europe.

«La banque a été l'une des premières du secteur à mettre en place la documentation sur les obligations de divulgation fiscale de ses clients», a dit UBS, soulignant que ses activités respectaient pleinement les dispositions légales.

Le titre UBS n'a pas semblé touché par cette enquête. A la clôture de la Bourse suisse, l'action a progressé de 1,30% à 16,42 francs, dans un SMI en baisse de 0,17%. (ats/nxp)

Créé: 27.09.2017, 14h04

Articles en relation

La police trouve un million d'euros cachés dans le mur

Italie La découverte a été faite lors d'une perquisition chez un chef de bande local à Bari, dans le sud de l'Italie. Plus...

Credit Suisse abaisse ses prévisions de croissance

Suisse L'année 2017 devrait se boucler sur une note en demi-teinte pour la conjoncture suisse. La banque est plus optimiste pour 2018. Plus...

Une banque misant sur des innovations rentables

Droits de garde conséquents, qualité de service médiocre: il existe de nombreuses raisons de changer de banque. Mais à l’ère du numérique, le manque d’innovation et d’inventivité est probablement la plus importante. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.