Kering supprime 150 postes au Tessin

SuisseLe groupe de luxe restructure ses activités dans le canton italophone et va transférer une partie de son personnel en Italie.

Image: Archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Luxury Goods International (LGI), la plateforme logistique du groupe Kering, basée à Candempino, au Tessin, entend délocaliser vers l'Italie quelque 150 postes sur les 900 qu'elle compte dans le canton italophone. Le géant français du luxe explique que sa décision s'inscrit dans un vaste projet de restructuration qui remonte «aux premiers mois de 2017».

«En sa qualité de leader international du secteur du luxe, le groupe Kering ajuste en continu ses modèles opérationnels pour adopter des structures toujours plus modernes et flexibles», assure-t-il dans un communiqué, insistant sur le fait qu'aucune réduction de personnel n'est prévue et que LGI continuera d'employer près de 800 personnes au Tessin.

Tous les collaborateurs concernés se sont vu offrir un transfert à Milan, Novare ou Florence à des conditions salariales analogues, pouvait-on lire mardi sur le site de la RSI. Selon la chaîne publique, sur les 150 emplois administratifs touchés, entre 30 et 40 seraient occupés par des travailleurs résidents.

Dans son communiqué, Kering assure vouloir affronter cette transformation «comme toujours de manière éthique et professionnelle». Une période de consultation a été ouverte et devrait durer jusqu'à début novembre, a indiqué au micro de la RSI Giovanni Scolari, secrétaire régional du syndicat OCST.

Présent au Tessin depuis une vingtaine d'années dans un premier temps avec Gucci comme raison sociale, LGI s'est par la suite affirmé comme le pôle logistique pour différentes marques appartenant au groupe Kering. Selon la RSI, l'entreprise génère un chiffre d'affaires avoisinant le milliard de francs et serait le premier contribuable du canton. (ats/nxp)

Créé: 09.10.2018, 14h48

Articles en relation

Kering: le MPC ouvre une procédure pénale

Suisse Le MPC confirme avoir reçu et exécuté une demande d'entraide judiciaire de la part du parquet de Milan. Plus...

Kering et sa plate-forme suisse sous enquête

France Le numéro deux mondial du luxe aurait échappé à 2,5 milliards d’euros d’impôts entre 2002 et 2017. Plus...

Kering aurait soustrait 2,5 milliards au fisc

Luxe Le groupe français de luxe aurait mis en oeuvre un montage «occulte» passant par la Suisse pour payer moins d'impôts. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...