Lagarde se dit prête à faire une «danse du ventre»

Réforme du FMIA la tête du FMI, Christine Lagarde s'est dit prête à faire une «danse du ventre» pour convaincre les parlementaires US de ratifier une réforme de l'institution.

«Je ferais une danse du ventre s'il faut aller jusque-là pour convaincre les Etats-Unis de ratifier» cette réforme, a déclaré Christine Lagarde.

«Je ferais une danse du ventre s'il faut aller jusque-là pour convaincre les Etats-Unis de ratifier» cette réforme, a déclaré Christine Lagarde. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La directrice générale du FMI, Christine Lagarde, s'est dit prête, jeudi 9 octobre, à exécuter une «danse du ventre» pour convaincre les parlementaires américains de ratifier une réforme de l'institution donnant plus de poids aux pays émergents.

«Je ferais une danse du ventre s'il faut aller jusque-là pour convaincre les Etats-Unis de ratifier» cette réforme, a déclaré Christine Lagarde lors d'une table ronde organisée à Washington en marge de l'assemblée générale du FMI et de la Banque mondiale.

Rééquilibrage au profit des pays émergents

Adoptée en 2010, la refonte du FMI prévoit un doublement de ses ressources permanentes et un rééquilibrage de sa gouvernance au profit des pays émergents, mais son entrée en vigueur est suspendue à l'approbation du Congrès américain.

La réforme est soutenue par l'administration Obama mais suscite l'hostilité de l'opposition républicaine qui contrôle une partie du Congrès.

«Mieux refléter le monde tel qu'il est»

«Les changements de la gouvernance (...) seraient faciles à enclencher et à approfondir si les Etats-Unis étaient désireux de ratifier une réforme qu'ils avaient fortement défendue en 2010», a ajouté Christine Lagarde.

«Cela devait être fait en 2010 et c'est amplement dépassé», a déploré celle-ci, dont l'institution est souvent critiquée pour son manque de représentativité.

Deuxième puissance économique mondiale, la Chine pèse actuellement à peine plus lourd que l'Italie au sein du conseil d'administration du FMI.

«La gouvernance du FMI doit changer (...) pour mieux refléter le monde tel qu'il est», a affirmé jeudi le numéro 2 de la Banque centrale américaine, Stanley Fischer. (afp/nxp)

Créé: 10.10.2014, 00h07

Articles en relation

Le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

Affaire Tapie Le Fonds monétaire international (FMI) a renouvelé sa confiance vendredi à sa directrice générale Christine Lagarde. La Française a été mise en examen mardi à Paris, pour «négligence» dans l'enquête sur l'affaire Tapie. Plus...

Inculpée, Lagarde exclut de démissionner du FMI

Arbitrage tapie Mise en examen pour «négligence» dans l'affaire Tapie, la directrice générale du FMI exclut de démissionner après son inculpation en France. Plus...

Arbitrage Tapie: Christine Lagarde longuement auditionnée

Justice française La directrice du FMI Christine Lagarde était de nouveau entendue en France par la Cour de justice de la République dans une enquête sur un arbitrage controversé entre l'homme d'affaires Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.