Les librairies Payot changent de propriétaire

LausannePayot SA, jusqu'ici aux mains du groupe français Lagardère, est repris par la société de son directeur général.

Leader sur le marché romand, Payot SA dispose de 12 points de vente. Il emploie 270 collaborateurs chez Payot Librairie et 35 chez Nature et Découverte Suisse.

Leader sur le marché romand, Payot SA dispose de 12 points de vente. Il emploie 270 collaborateurs chez Payot Librairie et 35 chez Nature et Découverte Suisse.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le directeur général de Payot SA reprend les rênes de l'historique enseigne lausannoise. Pascal Vandenberghe devient l'actionnaire majoritaire de Payot SA à 75% par le biais de sa société, Kairos Holding SA. C'est la nouvelle annoncée mardi matin par le groupe en charge des enseignes Payot et Nature et Découverte, Payot SA. La société se trouvait aux mains du groupe français Lagardère Services Distribution Suisse - elle-même propriété de Lagardère Services (65%) et de Tamedia (35%) - depuis la cession par la famille Payot en 1986. Elle «acquiert ainsi une nouvelle indépendance», tandis que son actionnariat redeviendra suisse en majorité (80%), précise le communiqué envoyé ce mardi matin.

Outre Kairos Holding SA, les actionnaires sont la holding Mercator (20%), une SA de droit français présidée par le fondateur de Nature & Découvertes François Lemarchand, et l’homme d’affaires vaudois Jean-Marc Probst (5%), qui entre au capital à titre personnel.

Payot SA explique avoir constaté ne plus correspondre au domaine d'activités du groupe Lagardère Services, qui recentre sa stratégie sur le commerce de voyage («travel retail», soit l'implantation de boutiques dans les lieux de passage des voyageurs). L'entreprise vaudoise indique vouloir développer des projets orientés sur le long terme, dans une philosophie où «seront préservées l'identité et la culture de l'entreprise».

Selon bilan.ch, la fondatrice de la Maison de l'écriture et héritière de la famille Hoffmann, Vera Michalski, aurait «accepté d'aider l'opération» après avoir été approchée pour un financement. Présidente de plusieurs maisons d’édition en Suisse, en France et en Pologne, elle avait racheté les Editions Favre en mars 2012.

Créé: 17.06.2014, 10h00

Pascal Vandenberghe, directeur général de Payot SA depuis dix ans.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.