Liste noire de l'UE: «Il faut des sanctions»

Paradis fiscauxLe commissaire européen souhaite «que les fonds du budget de l'UE ne transitent pas par les circuits financiers de pays sur la liste noire».

Pierre Moscovici affiche de la fermeté envers les paradis fiscaux.

Pierre Moscovici affiche de la fermeté envers les paradis fiscaux. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le commissaire européen aux Affaires économiques, Pierre Moscovici, préconise des sanctions contre les neuf pays de la liste noire des paradis fiscaux. Il réclame la transparence sur les engagements pris par les 55 pays de la liste grise.

«Je demande qu'il y ait des sanctions contre les pays de la liste noire», a-t-il déclaré lundi sur France 2. Le 23 janvier, l'Union Européenne a retiré huit des 17 pays de la liste noire des paradis fiscaux, moins de deux mois après l'avoir établie, au grand dam des ONG. Ces pays sont passés sur une liste grise de pays qui ont pris des engagements de bonne conduite en matière fiscale. La Suisse notamment y figure.

Transparence demandée

«Je demande aux ministres des Finances (ndlr: de l'UE) de rendre publics et transparents tous les engagements pris», a répété M. Moscovici, pour qui «la transparence est la mère de toutes les luttes contre la fraude et l'évasion fiscales».

Il souhaite «que les fonds du budget de l'UE ou des banques publiques européennes (telles que la BEI, Banque européenne d'investissements et la BERD, la Banque européenne de reconstruction et d'investissement) ne transitent pas par les circuits financiers de pays qui sont considérés comme des paradis fiscaux». «Nous allons le proposer dans les semaines qui viennent», a-t-il dit.

La liste noire de l'UE, adoptée le 5 décembre 2017, - une première dans son histoire - ne contient plus que neuf pays: Bahreïn, Guam, les Îles Marshall, la Namibie, les Palaos, Samoa, les Samoa américaines, Sainte Lucie ainsi que Trinité et Tobago.

Les huit pays retirés de la liste noire et placés sur la liste grise sont le Panama, la Corée du Sud, les Emirats Arabes Unis, la Tunisie, la Mongolie, Macao, Grenade et La Barbade. (ats/nxp)

Créé: 12.02.2018, 10h37

Articles en relation

Pour Berne, il n'y a pas lieu d'être sur liste grise

Fiscalité En 2014, la Suisse s'est engagée envers l'UE à abolir ses régimes fiscaux non conformes aux règles internationales. Elle n'appartient par conséquent à aucune liste de paradis fiscaux. Plus...

La Suisse sur la liste grise des paradis fiscaux

Union européenne Les 28 ministres des Finances de l'UE se sont mis d'accord à l'unanimité sur le nom des pays «blacklistés». La Suisse figure sur une liste dite de surveillance. Plus...

Choquée, l'UE va discuter d'une liste noire

Paradise Papers La liste noire des paradis fiscaux envisagée par l'UE serait assortie de sanctions dissuasives. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Laeticia et l'héritage de Johnny
(Image: Valott) Plus...