Logitech rachète Streamlabs

SuisseL'entreprise vaudoise met la main sur le spécialiste américain du streaming. Montant de la transaction: 118 millions.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Logitech renforce son assise dans le domaine des jeux vidéo. Le fabricant valdo-californien d'accessoires informatiques acquiert pour un maximum de quelque 118 millions de dollars (quasiment autant en francs) Streamlabs. La société de San Francisco offre des outils logiciels pour la diffusion en direct sur internet («streaming»).

Pour s'emparer de la jeune entreprise fondée en 2011, Logitech déboursera 89 millions de dollars en espèces, ce montant pouvant se voir complété par un paiement de 29 millions sous la forme d'actions, précise vendredi le groupe établi à Lausanne et Newark. Ce dernier versement est conditionné à l'atteinte de l'objectif d'une croissance significative des revenus de Streamlabs, poursuit le communiqué.

L'opération ne devrait pas avoir d'impact «matériel» sur les ventes ou la rentabilité opérationnelle non-Gaap de l'exercice 2019/2020, ajoute Logitech. Dévoilé en 2014, le produit vedette de la société californienne, Streamlabs Obs, offre aux diffuseurs de contenus en direct sur internet des fonctions leur permettant d'accroître leur audience, d'interagir avec leur public, de recueillir des dons et vendre des produits.

Streamlabs Obs est distribué selon le modèle de l'abonnement à partir de 4,99 dollars par mois. Le logiciel est tout particulièrement utilisé par les joueurs diffusant en direct leurs parties sur la plateforme Twitch reprise en 2014 par le géant Amazon pour 970 millions de dollars. Selon Streamlabs, 70% de ces derniers utilisent l'application, laquelle leur a permis d'accroître leurs revenus de 30% en moyenne et de recueillir jusqu'à présent 450 millions de dollars.

15 millions d'utilisateurs

Les outils développés par Streamlabs peuvent également être mise en oeuvre dans le cadre de diffusions en direct sur YouTube, Mixer, Periscope, Picarto et Facebook. Selon UBS, l'entreprise américaine dégage actuellement des revenus inférieurs à 20 millions de dollars, avec moins de 100'000 abonnés aux services à valeur ajoutée (premium), essentiellement aux Etats-Unis. Streamlabs revendique quelque 15 millions d'utilisateurs.

Reste que le numéro un bancaire helvétique estime qu'il s'agit d'un bonne acquisition au vu de la popularité croissante du secteur du jeu. D'autant plus que les produits de Streamlabs pourraient tirer profit de la notoriété des marques de Logitech. De plus le prix reste limité au regard des liquidités nettes de plus de 600 millions dont dispose Logitech.

La banque Vontobel juge également de manière favorable la transaction, laquelle étoffe la présence de Logitech dans l'univers des joueurs ainsi que de la diffusion en ligne. L'établissement continue de recommander le titre à l'achat.

A la Bourse suisse, l'action Logitech progressait vers 09h40 de 0,53% à 39,67 francs. Dans le même temps, l'indice de référence SLI gagnait 0,4%. (ats/nxp)

Créé: 27.09.2019, 07h10

Articles en relation

Logitech comble les attentes au 1er trimestre

Informatique Avec un chiffre d'affaires et un bénéfice net en hausse, Logitech a dépassé les attentes des investisseurs. Nate Olmsted a été confirmé dans ses fonctions de CFO. Plus...

Salaires des dirigeants de Logitech en hausse

Informatique La rémunération du directeur général de Logitech a notamment été augmentée de 1,2 million de dollars sur un an. Plus...

3e trimestre satisfaisant pour le Vaudois Logitech

Suisse Les dispositifs de pointage et de vidéoconférence ont dopé les résultats de Logitech, fabricant vaudois d'accessoires informatiques. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...