Les lunettes du futur pour entrer dans la réalité virtuelle

Nouvelles technologiesAprès l'échec des «Google Glass» et les réticences liées aux données disponibles, le marché des montures du futur se réoriente. La réalité augmentée est privilégiée tant par Microsoft que l'Oculus Rift.

Les lunettes Oculus Rift.

Les lunettes Oculus Rift. Image: Archives/Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Tous les futurologues voient des lunettes. Celles-ci pourront non seulement améliorer la vision, mais aussi apporter des informations complétant la réalité et aussi des représentations virtuelles.

A en lire les informations récentes en matière de technologies, tout laisse croire que, alors qu'elles ne sont encore qu'à l'état de projet, les lunettes affichant des données vont s'éclipser au profit de celles proposant la réalité augmentée.

En effet, en début d'année, Google annonçait le gel de son projet «Google Glass» avec la suspension de la production et de la vente de ses lunettes intelligentes. Dans le même temps, Microsoft annonçait ses «Hololens», en optant pour la réalité augmentée.

Reste que pour l'heure la lutte dans le domaine des lunettes du futur n'a encore désigné ni vainqueurs, ni perdants. Certes, Google a subi un échec cuisant avec son premier modèle, mais l'idée n'en est pas pour autant enterrée. En effet, personne ne nie l'aspect pratique de pouvoir afficher des informations sous la forme de texte à proximité immédiate de l’œil.

Pour l'industrie et l'armée

Il est ainsi très aisé de pouvoir lire des indications de navigation, des nouvelles ou encore des données sur un bâtiment. D'ailleurs, ces outils ont trouvé des applications industrielles et militaires.

Mais, à l'usage, les lunettes du géant californien des données ont aussi suscité de belles polémiques. Notamment en raison de la possibilité qu'elles offrent d'afficher des informations sur des personnes se trouvant dans le champ de vision du porteur de l'accessoire de Google.

D'autre part, nombreux sont ceux qui ne souhaitent pas alimenter les serveurs de l'entreprise avec des photos, vidéos et autres données émanant de leur quotidien.

Des illusions à la place de données

Quant au projet de Microsoft de lunettes utilisant la réalité augmentée, il a aussi alimenté des fantasmes. Baptisé «Hololens», son nom évoque, tout comme ses fonctionnalités, le célèbre «Holodeck» de la série télévisée Star Trek.

Equipant le vaisseau USS Enterprise, ce système permet à un ordinateur de créer un espace virtuel dans lequel l'engin spatial peut entrer. Ses occupants se trouvent ainsi dans une réalité virtuelle et peuvent interagir avec les objets.

«Hololens» ne crée pour sa part pas un environnement entièrement virtuel, mais intègre de manière artificielle certains objets dans le champ de vision de la personne portant cet accessoire, créant ainsi une réalité augmentée. Il lui est par exemple ainsi possible non seulement d'observer sur sa table, laquelle est bien réelle, un cube virtuel, mais aussi de le manipuler.

Une des caméras intégrée à «Hololens» reconnaît les gestes et adapte les objets virtuels aux mouvements en temps réel. Dans les premières démonstrations présentées par Microsoft, il est même possible d'afficher des objets malléables.

Promenades ludiques

Alors qu'«Hololens» se trouve encore à l'état de projet, d'autres lunettes, se rapprochant tout de même plus du casque, utilisent la réalité virtuelle et sont prêtes à être commercialisées. La technologie utilisée par Oculus Rift plonge ses utilisateurs dans un monde entièrement virtuel.

A la faveur de la multitude de capteurs équipant l'appareil, celui-ci peut calculer les mouvements et la position du corps. Ce qui permet à son propriétaire de se mouvoir dans un environnement artificiel. Un écran haute résolution pour chaque œil offre la sensation d'une image en trois dimensions.

Cette technologie est pour l'heure l'apanage de développeurs de jeux, mais elle peut aussi présenter des aspects pratiques. Il est ainsi par exemple possible à partir de la page Internet d'un hôtel de se mouvoir dans une de ses chambres. Pour ce faire, le navigateur Internet Firefox a été doté de la technique d'Oculus Rift. Il est possible d'en avoir un aperçu ici.

Les lunettes Oculus Rift devraient quant à elles être commercialisées l'automne prochain. Sony s'est aussi lancé dans l'aventure en développant ses lunettes Morpheus, lesquelles visent à offrir une expérience virtuelle aux possesseurs de la console de jeux Playstation du groupe japonais. Les amateurs de bricolage peuvent eux s'intéresser au projet Cardboard et fabriquer des lunettes en carton fonctionnant avec un smartphone.

Illusion d'écran géant

Ceux qui souhaitent déjà posséder des lunettes futuristes peuvent acquérir des lunettes de cinéma, lesquelles affichent un film sur leurs deux petits écrans situés tout près de l’œil et donnent ainsi l'illusion de se trouver face à un écran géant.

Toutefois ces appareils, chers et plutôt massifs, ne sont pour l'heure pas parvenus à s'imposer. De plus, ils nécessitent des adaptateurs pour se brancher à un smartphone, pour le plus grand désarroi de ceux qui voudraient s'afficher avec des lunettes ressemblant à celles des «Men in Black». (ats/nxp)

Créé: 07.04.2015, 10h56

Articles en relation

Microsoft dévoile des lunettes de réalité augmentée

Hologrammes Microsoft a présenté des lunettes de réalité augmentée et promet à ses utilisateurs des expériences «époustouflantes». Plus...

L'excès de Google Glass peut nuire à la santé

Dépendance Un Américain a été soigné pour son «addiction à internet» potentiellement causée par les lunettes connectées. Une première. Plus...

Google Glass, ringard avant même sa sortie?

Flop Gadget chouchou de 2013, les lunettes connectées de Google affrontent une vague de désamour, alors qu’une vente flash était organisée cette semaine. Plus...

Facebook se paye la start-up Oculus

Réalité virtuelle Un mois après WhatsApp, le réseau social entend acheter pour 2 milliards de dollars Oculus VR, un spécialiste de la réalité virtuelle. «Un pari à long terme sur l'avenir de l'informatique», selon Mark Zuckerberg. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.