DE Luxe Rating va noter l'industrie du luxe

Agence de notationSecteur à part dans l'économie, l'industrie du luxe a désormais sa propre agence de notation. DE Luxe Rating est lancée lundi 25 novembre à l'occasion du Sommet du luxe à Paris.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Nouvelle géographie du luxe, communication, stratégie,...: les thèmes abordés lundi 25 novembre lors du 12e Sommet du luxe à Paris restent traditionnels. Mais la vraie nouvelle pour la branche ne figure pas au programme. Le luxe aura désormais son agence de notation.

Jusqu'à présent, seuls les géants de ce secteur étaient notés par Standard & Poor's, Moody's ou Fitch. Pour les petites entreprises, pourtant cruciales dans le luxe, aucune structure ne venait évaluer les stratégies et les valeurs cruciales.

Des critères d'analyse spécifiques

Avec DE Luxe Rating, les maroquiniers, parfumeurs, joailliers, horlogers, designers et autres spécialistes du prêt-à-porter ou de la haute couture pourront désormais faire appel à des services sur-mesure. Car DE Luxe Rating n'entend pas reproduire le modèle traditionnel des agences de notation.

Aux traditionnels critères liés à la solidité financière et aux objectifs stratégiques, la nouvelle agence va rajouter une grille d'analyse spécifique faisant intervenir des notions liées à l'univers de la création et de l'exception: savoir-faire, créativité, image de marque, prestige... Car «le besoin de visibilité et d'évaluation ne porte pas uniquement sur la santé financière des sociétés», estime Jacques Carles, président du Centre du luxe et de la création.

Dans le détail, l'agence délivrera des avis et notes dans cinq domaines. Trois d'entre eux spécifiques au secteur du luxe: créativité (originalité, innovation...), savoir-faire (rareté, spécificité, procédés de fabrication...), image (notoriété, valeurs de la marque, attachement de la clientèle...). Et deux autres plus traditionnels dans l'univers des agences de notation: performance financière (rentabilité, capacité de financement, politique d'investissement...) et gouvernance (chaîne de décision, organisation du travail, gestion de la sous-traitance, stratégie de communication...).

Vers une totale autonomie

Née de la collaboration entre le cabinet de conseil Centre du luxe et de la création et par l'agence de publicité Grey Paris (issue du réseau Grey Worldwide, propriété du géant de la communication WPP), DE Luxe Rating devrait gagner rapidement une totale autonomie selon ceux qui l'ont portée sur les fonts baptismaux.

«Jusqu'à présent, il n'existait pas d'outil permettant d'évaluer et de valoriser les entreprises du luxe en fonction de l'ensemble des critères pertinents pour ce secteur», a déclaré à l'AFP Jacques Carles, le président du Centre du luxe et de la création, omettant certaines initiatives comme celle du Luxury Observatory, qui note 236 marques de luxe actuellement.

Des notes «AAA» comme les autres agences

«La filière luxe est en effet mal connue et n'a pas de visibilité globale», ajoute Jacques Carles, qui déplore que les seules évaluations des acteurs de la branche aient été le fait d'analystes financiers déconnectés des besoins spécifiques du luxe et focalisés seulement sur les géants du secteur, «s'intéressant surtout à celles cotées en Bourse».

Le barème de notation renverra toutefois vers la grille connue auprès des grandes agences de notation: «AAA» pour les plus solides, «AA», «A», «BBB» pour les autres, selon les critères spécifiques.

Créé: 25.11.2013, 11h54

Articles en relation

La lutte anti-corruption pèse sur la vente de montres de luxe

Chine Le patron de Swatch Group s’est montré optimiste pour les ventes de son groupe l’an prochain, malgré les difficultés de l’industrie horlogère sur le segment du luxe en Chine. Plus...

Chiffre d'affaires et bénéfice en hausse pour Richemont

Luxe Le chiffre d'affaires du groupe de luxe genevois a progressé de 4% durant les six derniers mois pour s'établir à 5,324 milliards d'euros (6,5 milliards de francs). Le bénéfice de Richemont est en hausse de 10%. Plus...

Louis Vuitton passe un accord anti-contrefaçon

Luxe Le maroquinier, première marque de luxe au monde et probablement la plus copiée, a conclu un accord de lutte anti-contrefaçon avec le site Internet Taobao.com du numéro un chinois du commerce en ligne Alibaba. Plus...

Le styliste américain Marc Jacobs quitte Vuitton

Fashion week à Paris Le directeur artistique américain Marc Jacobs quitte Louis Vuitton après 16 ans passés à réinventer le malletier français pour en faire la marque la plus rentable du numéro un mondial du luxe LVMH. Plus...

La croissance de Richemont ralentit

Luxe Richemont a vu sa croissance ralentir sur les cinq premiers mois de l'exercice 2013/2014. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.