M. Prix: «Le train est trop cher entre Genève et Lausanne»

TransportsLe surveillant des prix manifeste son intention de négocier avec les CFF sur le prix de l’abonnement général.

Image: KEYSTONE/Marcel Bieri

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Le train est vraiment trop cher sur les tronçons Genève-Lausanne et Berne-Zürich, si on effectue des comparaisons avec l'étranger». Tel est le message du Surveillant des prix, Stefan Meierhans, à l’intention des CFF (Chemins de fer fédéraux).

La loi sur la surveillance des prix du 20 décembre 1985 (dans son état au 1er janvier 2013), définissant le mandat du préposé à la Surveillance des prix, s'applique «aux prix des marchandises et des services, y compris ceux des crédits». La surveillance des prix touche aussi les tarifs des entreprises, de droit public ou privé, les plus puissantes sur les marchés.

Ce préposé nommé par le Conseil fédéral, relevant du Département fédéral de l’économie, ne garde donc pas sa langue dans la poche, même s’il ne se permet pas pour autant de recommandation de vote sur l’initiative populaire fédérale «En faveur du service public», objet d’un scrutin fixé au 5 juin.

L'efficacité renchérit le produit

Le Saint-Gallois manifeste ainsi l’intention de négocier avec les CFF sur le prix de l’abonnement général. Tout en précisant que cette tâche s’ajoute à des discussions avec 200 entreprises actives dans les transports publics. Stefan Meierhans s’empresse en outre de rappeler que les CFF ont massivement accru leur offre. Tout en précisant : «L’efficacité est à mes yeux une obligation du moment présent. Et cet élément doit aussi se répercuter sur les prix.»

Globalement, dans une interview accordée ce mardi au quotidien zurichois «Blick», Stefan Meierhans apparaît comme un responsable partageant les soucis de nombreux consommateurs et contribuables. Le Surveillant des prix y précise même que, lors d’une rencontre avec la direction des CFF, jeudi dernier, l’initiative populaire «En faveur du service public» a été abordée.

(24 heures)

Créé: 03.05.2016, 15h32

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.