Le master de Saint-Gall élu meilleur au monde

Management L’Université alémanique remporte pour la deuxième fois le classement mondial des 70 masters en management. Les salaires touchés par ses anciens étudiants figurent parmi les plus élevés.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le classement mondial des masters en management, établi par le quotidien britannique Financial Times, fait autorité. Autant pour les professeurs que pour les candidats. Pour la deuxième année consécutive, la victoire revient à la Suisse: le programme de l’Université de Saint-Gall est numéro un.

Mais la Confédération demeure peu représentée. Parmi les septante lauréats, un seul autre institut helvétique se distingue: HEC Lausanne, placé en 20ème position, grimpe de six places cette année.

Les gagnants en nombre sont les écoles françaises et britanniques, avec respectivement 19 et 13 instituts dans la liste. L'Hexagone est à l’honneur. Quatre de ses «business schools» figurent parmi les dix premiers.

La concurrence devient plus rude sur le marché des masters. D’autant plus vrai que les pays émergents commencent à tirer leur épingle du jeu. Quatre programmes, dont la National Chengchi University à Taiwan (41ème) et la Shanghai Jiao Tong University (45ème), grimpent peu à peu les échelons du classement.

Les États-Unis restent les grands absents. La raison: le Financial Times classifie ici les masters «pré-expérience professionnelle» et non les MBA, ces diplômes vedette des hautes écoles américaines.

Le salaire des diplômés

Le palmarès se base sur une vaste enquête dans les hautes écoles de gestion du monde entier et auprès de leurs anciens élèves diplômés en 2009. Parmi les nombreux critères: les expériences internationales durant les études, le pourcentage de diplômés recrutés dans les trois mois, et bien sûr la qualité des programmes et des interventions des professeurs.

Autre critère déterminant, le salaire moyen des étudiants issus de ces écoles, trois ans après l’obtention de leur diplôme. Ainsi, un ancien étudiant de l’Université de Saint-Gall touche en moyenne 81'996 dollars par année. Pour un alumnus de HEC Lausanne, ce sont 54'669 dollars. Pour toucher le plus haut salaire du classement, direction l’Inde. Les anciens étudiants de l’Indian Institute of Management à Ahmedabad gagnent en moyenne 101 243 dollars.

Créé: 19.09.2012, 10h51

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.