Au meilleur de sa forme, Wall Street risque de chuter

PrévisionsAlors que la Bourse américaine profite d'une embellie, des nuages noirs pointent déjà à l'horizon. Les avertissements sur résultats et le débat sur le «fiscal cliff» n'augurent rien de bon.

Les prévisions décevantes des résultats d’entreprises et les perspectives politiques américaines pourraient plomber Wall Street.

Les prévisions décevantes des résultats d’entreprises et les perspectives politiques américaines pourraient plomber Wall Street. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Avec une progression de 11% depuis le début de l'année, le Dow Jones, indice vedette américain, retrouve son niveau de fin 2007. Même succès chez S&P 500 qui, lui, augmente de 16%. Les actions américaines performent nettement mieux que leurs consœurs européennes.

Mais attention, Wall Street pourrait rapidement s’affaiblir, met en garde Les Échos. Les prévisions décevantes des résultats d’entreprises et les perspectives politiques américaines pourraient plomber la place financière new-yorkaise.

Temps maussade pour les entreprises

Ces dernières semaines, les sociétés ont aligné les avertissements sur résultats. Caterpillar a revu ses perspectives à moyen terme, tandis que Hewlett-Packard a vu son action chuter à l’annonce de ses prévisions pessimistes. Considérés comme des «baromètres de l’économie», les groupes de messagerie FedEx et UPS ont aussi anticipé une baisse significative de leurs résultats.

La société d’investissement et de recherche Aurel BCG note que 103 entreprises ont revu leurs prévisions, dont 80% à la baisse. «Il est probable que Wall Street soit freiné par la saison des résultats, mais je n'imagine pas une correction massive, les investisseurs étant bien conscients que la saison sera difficile», analyse un économiste chez Aurel BCG cité par Les Échos. Les sources d’incertitudes majeures demeurent l’Europe et la Chine, et notamment pour les secteurs industriels, bancaires et technologiques.

La menace du «fiscal cliff»

Autre problématique de taille, le «fiscal cliff», soit le «mur budgétaire» dans son interprétation française. Cette image illustre l’entrée en vigueur dès début 2013 aux États-Unis d’une fiscalité alourdie et de coupes draconiennes dans les dépenses publiques.

Considérée comme une menace directe, cette situation budgétaire constitue la première préoccupation des investisseurs internationaux selon un sondage de Bank of America - Merrill Lynch. Certains experts affirment que le mur budgétaire «pourrait projeter l’économie américaine en récession».

D’autres sont certains que le pire sera évité. «Les dirigeants d'entreprise américains que nous rencontrons n'ont pas changé leurs prévisions. Beaucoup de gens pensent qu'un accord sera trouvé entre démocrates et républicains d'ici à la fin de l'année pour limiter l'effet du "fiscal cliff"», indique aux Échos Christophe Foliot, directeur de la gestion actions internationales d’Edmond de Rothschild AM.

Créé: 09.10.2012, 15h20

Articles en relation

Un krach boursier serait imminent

Marchés financiers Les bourses voient la vie en rose actuellement. Mais le stratège de Saxo Bank met les pieds dans le plat. Arguments à l’appui, il prédit une débandade toute prochaine de 10%. Plus...

Wall Street rattrapée par les nuages noirs européens

Bourse de New York La Bourse de New York a terminé la dernière séance du troisième trimestre en baisse: le Dow Jones a cédé 0,36% et le Nasdaq 0,65%. Plus...

Wall Street pénalisée par «le malaise européen»

Bourse de New York La Bourse de New York a terminé en baisse lundi, dominée par les doutes au sujet de la situation économique dans la zone euro et affectée par le recul de certaines valeurs technologiques: le Dow Jones a perdu 0,15% et le Nasdaq 0,60%. Plus...

Wall Street reste sur son nuage

Bourse de New York La Bourse de New York a poursuivi son envol vendredi, se hissant à de nouveaux sommets depuis 2007. L'indice Dow Jones a gagné 0,40% et le Nasdaq 0,89%. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.