Passer au contenu principal

Microsoft se retire d’un marché bouleversé

Le géant américain renonce à produire ses téléphones portables et supprime près de 2000 emplois.

Confronté à une chute des ventes de son Lumia, Microsoft a annoncé hier qu’il ne produirait plus de smartphone et qu’il va remercier quelque 1850 salariés.
Confronté à une chute des ventes de son Lumia, Microsoft a annoncé hier qu’il ne produirait plus de smartphone et qu’il va remercier quelque 1850 salariés.
EPA

Décidément les événements se bousculent sur le marché des smartphones. Une semaine après avoir dévoilé la vente pour 350 millions de dollars de son activité «téléphones de base», Microsoft a annoncé hier qu’il ne produirait plus de smartphones et qu’il va remercier quelque 1850 salariés. Son avenir dans la téléphonie mobile reste d’ailleurs relativement flou, puisque son CEO, Satya Nadella, déclarait hier que son groupe concentrera «ses efforts dans les téléphones là où il pourra faire une différence». A l’exemple de l’élaboration de logiciels, secteur dans lequel Microsoft compte bien rester actif.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.