Microsoft termine son exercice mieux que prévu

InformatiqueLe bénéfice net du groupe de Redmond s'est envolé de 38% à 16,8 milliards de dollars lors de l'exercice 2015/2016.

Microsoft a dépassé les attentes des analystes avec son bénéfice par action trimestriel.

Microsoft a dépassé les attentes des analystes avec son bénéfice par action trimestriel. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le groupe informatique américain Microsoft a terminé mieux que prévu son exercice décalé clos fin juin, grace à ses efforts dans les services en ligne («cloud»). Selon des résultats publiés mardi, le bénéfice net annuel s'est envolé de 38% à 16,8 milliards de dollars.

Sur le seul quatrième trimestre, le groupe a dégagé un bénéfice net de 3,1 milliards, contre une perte d'ampleur similaire un an plus tôt où il avait souffert d'importantes charges liées à des restructurations et des dépréciations dans les activités de fabrication de smartphones rachetées à Nokia.

Le bénéfice par action trimestriel a dépassé de 11 cents la prévision moyenne des analystes, à 69 cents.

Le chiffre d'affaires a reculé pour sa part de 7% à 20,6 milliards de dollars au dernier trimestre, et de 9% à 85,3 milliards sur l'ensemble de l'année.

En tenant compte de revenus différés liés à Windows 10, la nouvelle version de son système d'exploitation sorti il y a un an, le chiffre d'affaires aurait toutefois progressé de 2% à 22,6 milliards de dollars au quatrième trimestre, un niveau supérieur aux attentes du marché.

L'action recherchée

Dans les échanges électroniques suivant la clôture de la Bourse de New York, l'action Microsoft gagnait 3,50% à 54,95 dollars vers 20H40 GMT.

«L'année passée a été cruciale à la fois dans notre propre transformation et dans les partenariats avec nos clients qui gèrent leurs propres transformations numériques», a commenté le directeur général, Satya Nadella, cité dans un communiqué.

«Le cloud de Microsoft a un important élan auprès des clients et nous sommes bien positionnés pour saisir de nouvelles opportunités dans l'année à venir», a-t-il assuré.

Satya Nadella, qui avait succédé à Steve Ballmer comme directeur général début 2014, s'est efforcé de faire revenir Microsoft sur le devant de la scène après le virage raté du mobile.

Il a notamment mis l'accent sur les services en ligne (Azure, Office 365), énormément réduit la voilure dans les smartphones, et mis tout récemment plus de 26 milliards de dollars sur la table pour racheter le réseau social professionnel LinkedIn. (afp/nxp)

Créé: 19.07.2016, 23h00

Articles en relation

Windows 10 renonce à son objectif pour 2018

Logiciels Microsoft n'arrivera pas à installer la nouvelle version de son système d'exploitation sur un milliard d'appareils d'ici à 2018. Plus...

La justice donne raison à Microsoft

Informatique La transmission de données stockées sur un serveur en Europe ne peut être faite auprès de la justice américaine. Plus...

Des documents de Microsoft Office infectés

Piratage informatique Le nombre de courriels contenant des documents Microsoft Office infectés par des virus a fortement augmenté. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.