Monnaie virtuelle: Credit Suisse veut participer

ProjetCredit Suisse a décidé de rejoindre le consortium du projet de nouvelle monnaie virtuelle, Utility Settlement Coin.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Credit Suisse veut participer à la nouvelle monnaie virtuelle Utility Settlement Coin (?USC?). L'établissement bancaire helvétique a décidé de rejoindre le consortium du projet formé de onze instituts financiers et de la firme britannique Clearmatics.

Le projet repose sur la technologie dite Blockchain. Il doit faciliter les transactions entre instituts financiers, et réduire leur coût. «Nous pensons que le projet USC peut servir d'expérience d'apprentissage ou de tremplin pour une monnaie numérique émise par la banque centrale», communique Credit Suisse dans la nuit de jeudi à vendredi.

L'USC a été élaboré conjointement par des équipes d'UBS et de Clearmatics, société spécialisée dans les solutions basées sur les réseaux décentralisés. Le projet a débuté à la fin 2015. Il est prévu que cette nouvelle monnaie numérique arrive sur le marché dès 2018. Credit Suisse a suivi le développement de l'USC sur plus de dix-huit mois, écrit la banque. En se joignant au projet, elle souhaite lui insuffler son élan.

La technologie dite des chaînes de blocs («blockchain» en anglais) est également à la base de la monnaie bitcoin. Cette technologie de stockage et de transmission d'informations, transparente et sécurisée, repose sur un principe d'infrastructure décentralisée et de mécanismes cryptographiques évolués. A la différence du bitcoin, qui s'utilise comme moyen de paiement entre particuliers, la technologie USC se concentre sur le négoce de titres. (ats/nxp)

Créé: 01.09.2017, 04h37

Articles en relation

Ex-banquier condamné pour escroquerie

Suisse Un ex-directeur de Credit Suisse avait géré frauduleusement les placements d'une caisse de pension. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.