Passer au contenu principal

Moody's abaisse la perspective de 17 banques allemandes

L'agence de notation financière Moody's a abaissé mercredi de «stable» à «négative» la perspective pour 17 banques allemandes et plusieurs de leurs filiales.

AFP

Il y a deux jours, l'agence Moody's a rétrogradé celle de l'Etat allemand sur fond d'incertitudes au sujet de la zone euro.

Les établissements visés, dont la Deutsche Postbank, sont ceux dont l'évaluation financière dépend du «soutien de l'Etat fédéral allemand et/ou des Länder et des communes», a expliqué l'agence dans un communiqué.

Lundi, Moody's avait notamment abaissé de «stable à négative» la perspective de l'Allemagne en raison du «fardeau» que de nouvelles aides versées aux pays de la zone euro en difficulté feraient peser sur l'économie du pays.

En prenant cette décision, l'agence laisse entendre qu'elle n'exclut pas de priver la première économie européenne de la note Aaa, la meilleure possible, censée lui permettre d'emprunter sur les marchés aux plus bas taux.

Berlin avait aussitôt réagi en assurant que l'Allemagne continuerait d'être «l'ancre de stabilité» de la zone euro où plusieurs pays (Grèce, Irlande, Portugal) ne peuvent plus se financer à bas coûts auprès des marchés. Les états concernés ont dû faire appel à des bailleurs de fonds internationaux.

A la suite de cette décision, l'agence Moody's avait abaissé mardi la perspective du Fonds de secours européen, le FESF, dont l'Allemagne est le premier contributeur.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.