Moody's prive la Grande-Bretagne de son triple A

Notation financièreL'agence d'évaluation financière Moody's a privé vendredi la Grande-Bretagne de son triple A et abaissé d'un cran la note de la dette du pays à Aa1 en raison de la «faiblesse» de ses perspectives de croissance.

Moody's a privé vendredi la Grande-Bretagne de son triple A.

Moody's a privé vendredi la Grande-Bretagne de son triple A. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans un communiqué, l'agence met notamment en avant «la faiblesse continue des perspectives à moyen terme» de la Grande-Bretagne, et dit s'attendre à ce que l'activité économique atone du pays «s'étende à la deuxième moitié de la décennie».

L'économie britannique a fait un premier pas vers une nouvelle récession en accusant une contraction de 0,3% au quatrième trimestre 2012 alors qu'elle était sortie l'été dernier de sa deuxième récession depuis le début de la crise.

«Hautement compétitive»

Moody's a également évoqué les «défis» auxquels le pays fait face en terme d'assainissement budgétaire alors que ses «capacités d'absorption» des chocs économiques se sont affaiblies.

Dans le même temps, l'agence a également indiqué avoir retiré son triple A à la dette émise par la Banque d'Angleterre, dont la note a elle aussi été abaissée d'un cran.

Moody's, qui a relevé la perspective du pays de négative à stable, insiste toutefois sur la solidité de l'économie britannique, «hautement compétitive» et «bien diversifiée».

«La solvabilité de la Grande-Bretagne reste extrêmement élevée», a insisté l'agence. (afp/nxp)

Créé: 22.02.2013, 23h17

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...