Les néonicotinoïdes interdits dans l'agriculture

FranceL'anti-insectes ravageurs est interdite en France à partir de ce samedi. La mesure suscite la colère des agriculteurs mais la satisfaction des défenseurs des abeilles.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En excluant de tout usage phytosanitaire cinq substances (clothianidine, thiaméthoxame et imidaclopride, thiaclopride et acétamipride) accusées de contribuer au déclin massif des colonies de pollinisateurs, la France va plus loin samedi que l'UE qui bannira au plus tard au 19 décembre les trois premières mais uniquement pour les cultures en plein champ.

Ces molécules, apparues dans les années 1990 et devenues les insecticides les plus utilisés au monde, s'attaquent au système nerveux des insectes, donc des pollinisateurs. Même à faible dose, abeilles et bourdons sont désorientés, ne retrouvent plus leur ruche, le sperme des mâles est altéré...

En France, les «néonics» servent surtout de manière préventive, en enrobant les semences, avant de se propager à toute la plante. Face aux critiques du monde agricole, le gouvernement français fait valoir l'existence d'alternatives pour la plupart de usages. Il a promis d'«accompagner les agriculteurs dans cette transition».

Maïs et betterave attaqués

Mais ces derniers dénoncent une «impasse», décrivant des alternatives nécessitant plus de travail et de main-d'oeuvre, qui réduiraient leur compétitivité face aux produits importés. «Nous souhaitons des dérogations pour deux cultures qui sont sans solution, le maïs, attaqué par la mouche grise, et la betterave», a insisté jeudi la présidente de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA) Christiane Lambert.

Pour les abeilles et leurs défenseurs en revanche, l'interdiction est plutôt une bonne nouvelle, même si apiculteurs et ONG s'inquiètent de la possibilité prévue par la loi biodiversité de 2016 de dérogations au cas par cas, jusqu'au 1er juillet 2020. (ats/nxp)

Créé: 01.09.2018, 12h20

Articles en relation

Les bourdons sont attirés par les pesticides

Environnement Une étude montre que les néonicotinoïdes provoquent un comportement addictif chez les bourdons. Plus...

Insecticides: l'UE tranche en faveur des abeilles

Justice Les trois néonicotinoïdes, fabriqués par Bayer et Syngenta, sont des insecticides considérés comme nocifs pour les abeilles. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.