Nestlé n'est plus accusé de s'être entendu sur les prix

CanadaLe Service des poursuites pénales du Canada (SPPC) suspend les accusations de fixation des prix visant Nestlé Canada.

Nestlé.

Nestlé. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La décision, annoncée mercredi soir sur le site du Bureau de la concurrence canadien, met un terme à une affaire initiée il y a huit ans.

Le régulateur avait été informé en 2007 par Cadbury Adames Canada de soupçons d'entente sur les prix dans l'industrie des confiseries à base de chocolat.

Des accusations formelles avaient été portées en 2013 contre Nestlé Canada, Mars Canada et le réseau de distribution ITWAL, ainsi que contre Robert Leonidas, l'ancienne responsable des confiseries chez Nestlé Canada Sandra Martinez et le président et grand patron d'ITWAL David Glenn Stevens.

Herschey Canada a plaidé coupable et écopé depuis d'une amende de 4 millions de dollars canadiens (3,05 millions de francs). Le Service des poursuites pénales du Canada (SPPC) avait déjà suspendu il y a dix jours les accusations contre Mars Canada, ITWAL, Sandra Martinez et Glenn Stevens. (ats/nxp)

Créé: 19.11.2015, 14h33

Articles en relation

Nestlé voit ses ventes reculer sur 9 mois

Alimentation Le groupe alimentaire a réalisé un chiffre d'affaires de près de 65 milliards de francs depuis janvier, impacté par d'importants effets de change. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.