Passer au contenu principal

Nestlé cède une part de ses activités à Lactalis

Le géant suisse de l'agroalimentaire, Nestlé, s'est séparé d'une partie de ses infrastructures en Malaisie, pour mieux se réorganiser.

Les activités cédées par le géant Veveysan devraient générer à Lactalis un revenu annuel de quelque 21 millions d'euros (près de 24 millions de francs).
Les activités cédées par le géant Veveysan devraient générer à Lactalis un revenu annuel de quelque 21 millions d'euros (près de 24 millions de francs).
Keystone

Nestlé confirme mardi la cession d'infrastructures à Petaling Java - en Malaisie - au géant laitier français Lactalis, pour un montant non précisé. Cette transaction, révélée par la presse, s'inscrit dans le cadre de la concentration et de l'extension de ses capacités de production de poudre chocolatée.

Les activités de l'usine de Petaling Java seront transférées sur le site de Chembong, explique mardi un communiqué de la multinationale veveysane.

Lactalis valide également l'information, ajoutant que les activités reprises généraient un revenu annuel de quelque 21 millions d'euros (près de 24 millions de francs) et incluaient aussi les produits laitiers réfrigérés du groupe vaudois.

L'officialisation de l'opération fait suite à une information publiée par Reuters. L'agence articulait un prix de 155,3 millions de ringgits.

Le paquebot alimentaire souligne par ailleurs avoir prévu d'injecter quelque 100 millions de ringgits (près de 24 millions de francs), dans le renforcement du site de Chembong.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.