Nestlé confiant dans la croissance en Afrique

AlimentationSelon Paul Bulcke, le directeur du groupe, il faut miser sur les investissement sur le continent.

Paul Bulcke est certain des perspectives de reprise économique. Image: Archives/Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Paul Bulcke, directeur général de Nestlé, est confiant de voir la reprise économique se concrétiser en Afrique. Le continent a bénéficié d'une croissance «plus stable que dans le reste du monde ces dernières années», précise le futur président du groupe alimentaire vaudois.

Paul Bulcke rappelle qu'il y a seulement «deux ou trois ans» durant lesquels le continent a enregistré «un peu moins» de croissance économique. «Tout le monde disait alors que c'était fini!», a indiqué le Belge.

«Si l'on exclut le Nigeria et l'Afrique du Sud, du fait notamment des prix des matières premières dans ces deux pays, on a toujours un taux de croissance de 4 à 5% en Afrique», ajoute Paul Bulcke, appelé à céder son fauteuil de directeur général au 1er janvier prochain à l'américano-allemand Ulf Mark Schneider.

Investissements potentiels

Paul Bulcke estime que l'intégration du continent, dont on parle de plus en plus, permettrait de réaliser des investissements «qui valent la peine». Car, jusqu'ici, il n'y a pas de «grands pays», à part le Nigeria et l'Afrique du Sud, où l'on pourrait investir dans de grandes usines pour les machines.

Selon le directeur général de Nestlé, il y a tellement d'énergies «positives» en Afrique. La population est en croissance, l'agriculture y est «plus importante» qu'au niveau mondial, il y a «une stabilité, même si c'est une notion relative, il y a quand même beaucoup plus de points de stabilité sur le continent».

«L'Afrique est un continent qui connaîtra une croissance très forte», a affirmé Paul Bulcke, rappelant que Nestlé est en Afrique depuis 100 ans.

«Ça n'a pas toujours été facile, mais c'est déjà là une réponse à la question: quelle est la vision de Nestlé sur l'Afrique? Nous sommes en Afrique, parce que nous avons une vision positive du continent», a-t-il encore dit.

Grande notoriété

Nestlé a une position de marque chez les consommateurs africains, une dimension de connaissance, une empreinte au niveau fabrique, et au niveau des matières premières, estime celui qui doit remplacer au printemps prochain Peter Brabeck à la présidence du conseil d'administration.

«Nous avons des atouts à jouer. Il y a des technologies qui nous permettent aussi de faire l'enrichissement des aliments produits», a souligné Paul Bulcke. A ce sujet, a-t-il fait remarquer, Nestlé fait entre 60 à 70 millions de produits fortifiés, comprend les consommateurs africains, et la distribution.

Il y a aussi le PPP (pour produits à positionnement populaire) qui répond bien aux besoins des consommateurs qui sont en train de se développer. De plus, Nestlé a organisé le 21 juin dernier à Abidjan, en Côte-d'Ivoire, un forum mondial sur la Création de valeurs partagées (CSV).

Nestlé emploie pas moins de 16'000 personnes en Afrique et y compte 26 fabriques. En outre, 100'000 personnes, «toujours motivées», sont liées presque à 100% aux activités de Nestlé à travers l'Afrique. (ats/nxp)

Créé: 09.08.2016, 09h34

Articles en relation

UBS, Google et Nestlé très appréciés des diplômés

Emploi L'institut trendence a publié jeudi le classement 2016 des entreprises les plus populaires en Suisse. Plus...

Le rapprochement Hershey-Mondelez force Nestlé à réagir

Alimentation Le groupe vaudois, 3e plus important confiseur mondial, devrait revoir encore plus rapidement que prévu son portefeuille de produits. Plus...

Le nouveau directeur de Nestlé est applaudi par le marché

Changement de management Une fois la surprise passée, le marché salue l'arrivée du nouveau directeur général Ulf Mark Schneider, manager très apprécié en Allemagne. Plus...

«Chez Nestlé, la direction n'avait pas de contrat»

Economie Le président du Conseil d'administration explique que l'initiative Minder s'est traduite par une hausse de la bureaucratie chez Nestlé. Plus...

Nestlé s'attend à une forte concurrence

Alimentation Nestlé s'attend à une concurrence accrue de la holding JAB, dans le secteur du café. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.