Passer au contenu principal

Canton de SoleureNestlé ferme une usine, 190 emplois menacés

Nestlé Skin Health va fermer l'usine Galderma à Egerkingen, 190 personnes risquent de perdre leur emploi.

Le site de l'usine Galderma à Egerkingen (SO).
Le site de l'usine Galderma à Egerkingen (SO).
Google Street View

Nestlé Skin Health a annoncé son intention de fermer son usine à Egerkingen (SO). La cession des activités de Galderma Suisse pourrait entraîner une réduction d'environ 190 emplois à terme.

«Les volumes de production à Egerkingen demeurent faibles, entraînant une sous-utilisation des infrastructures et une pression accrue sur les coûts de production», écrit jeudi Nestlé Skin Health dans un communiqué. La filiale ne prévoit pas d'augmentation significative des volumes sur le site soleurois au cours des prochaines années, même en tenant compte des prévisions de croissance sur les marchés desservis par l'usine.

Nestlé Skin Health «a l'intention de transférer les activités de production de son site d'Egerkingen vers d?autres usines Nestlé Skin Health dans le monde». L'organisation commerciale du marché suisse ainsi que les équipes globales en charge des produits grand public seront quant à elles relocalisées vers d'autres sites en Suisse.

Le transfert se déroulera en plusieurs phases au cours des 12 à 18 prochains mois, précise le communiqué. «Ce changement entre dans le cadre du programme global de transformation de Nestlé Skin Health, qui inclut une revue des opérations partout dans le monde».

L'entreprise, spécialisée dans les produits pour la santé de la peau, des cheveux et des ongles, dit s'engager «à mettre en place toutes les mesures nécessaires» afin d'accompagner les collaborateurs d'Egerkingen, et trouver une solution pour chaque employé. La phase de consultation commencera dès que possible.

La commune déplore

Dans un communiqué séparé, le conseil communal d'Egerkingen déplore l'annonce. La décision de Nestlé Skin Health d'abandonner le site d'Egerkingen, et Galderma Suisse, au 31 décembre 2018 constitue une grosse perte pour la commune et le canton, souligne-t-il.

Egerkingen s'inquiète pour les 190 emplois, soit au total quelque 160 collaborateurs. Le bureau de ventes pour la Suisse doit être transféré à Zurich, la division Consumer Business dans le canton de Vaud, selon ses informations. «Les grands espoirs après la reprise de Spirig par Nestlé Skin Health se sont effondrés», ajoute la présidente de la commune.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.