Passer au contenu principal

EmploiNestlé licencie à Nice: la France monte au créneau

Le ministre français de l'économie s'est dit «choqué» par les suppressions de postes annoncées par Nestlé. D'autant que l'entreprise a touché des aides fiscales.

Les salariés ont manifesté début novembre sur le site de l'entreprise près de Nice.

Bruno Le Maire se déclare «choqué» par la décision de Nestlé de supprimer jusqu'à 450 emplois dans son centre de recherche et de développement du laboratoire dermatologique Galderma, près de Nice. Le ministre français de l'économie et des finances prendra langue prochainement avec la direction de Nestlé.

M. Le Maire abordera la question lors d'une réunion avec les dirigeants du géant vaudois de l'alimentation prévue «dans les jours qui viennent», a précisé samedi le ministre sur les ondes de France Inter. «Je suis le premier à être choqué par ce qui se passe. C'est un dossier que je suis de très près», a déclaré Bruno Le Maire, interrogé sur le cas de ce laboratoire qui a bénéficié en France d'aides fiscales au titre du crédit d'impôt recherche. «Ma ligne ne changera pas, je ne crois pas à une conditionnalité qui ruine l'efficacité de ces dispositifs», a-t-il ajouté.

Supressions de postes

Galderma, passé sous contrôle de Nestlé en 2014, supprimera jusqu'à 450 des 550 emplois dans son centre de recherche et développement situé à Sophia Antipolis, a fait savoir le groupe en septembre. Début novembre, les salariés avaient manifesté contre cette décision.

Les crèmes sont de moins en moins prescrites dans les médicaments sur ordonnance au profit des injections ou des traitements par voie orale, d'où un changement d'orientation de la recherche et développement, avait alors justifié Nestlé.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.